Trouver une relève: pas toujours évident pour les entrepreneurs

Trouver une relève: pas toujours évident pour les entrepreneurs
Banque Nationale Entreprises, Transférer Entreprises, Transférer

Faute de relève, les propriétaires de PME doivent souvent continuer à travailler dans la soixantaine et même après 70 ans.

Selon un article du Globe and Mail, le nombre croissant de propriétaires de PME aux prises avec ce problème est non seulement un problème mondial, mais aussi une forme de crise économique encore jamais vue.

Des statistiques décourageantes illustrent les difficultés auxquelles font face les proprios de PME qui comptaient se payer une retraite confortable en vendant leur entreprise :

  • La moitié des propriétaires de PME ont l’intention de prendre leur retraite d’ici 2019.
  • 40 % d’entre eux ont repoussé la date prévue pour leur retraite et ont l’intention de rester en affaires plus longtemps parce que leurs investissements ont perdu de la valeur sur les marchés boursiers.
  • La vague d’entrepreneurs baby-boomers qui voudront prendre leur retraite au cours des 10 prochaines années aura pour conséquence que plus d’entreprises seront à vendre au même moment.
  • La génération X semble vouloir créer moins de propriétaires potentiels d’entreprises, et plusieurs d’entre eux opteront pour des entreprises technos, au lieu d’entreprises plus traditionnelles.
  • Aux États-Unis, un tiers des propriétaires de PME n’ont ni fonds de pension ni épargne retraite.
  • Avant la récession, les entreprises privées se vendaient pour plus de cinq fois leur chiffre d’affaires, mais ce multiple est tombé à trois ou quatre.

L’attrait du marché pour les entreprises de moins de 30 millions de dollars semble être problématique, surtout pour les commerces de détail et les restaurants. Ces deux types d’entreprises sont les plus touchés par le phénomène et les plus difficiles à vendre.

Comment mettre toutes les chances de son côté

Pour ceux qui ont toujours espoir de payer leur retraite grâce au fruit du travail d’une vie, voici quelques gestes à poser pour accroître vos chances d’y arriver :

  • Améliorez la situation de vos comptes client, pour accroître la liquidité.
  • Remboursez vos emprunts bancaires et débarrassez-vous de l’équipement désuet.
  • Réorganisez votre entreprise afin qu’elle puisse fonctionner très bien sans vous.
  • Jusqu’à 10 ans avant la vente, vendez 30 % de votre entreprise à des intérêts privés.

Alors que les options semblent réduites, certains propriétaires de PME peuvent se réconforter en constatant qu’une nouvelle option existe, depuis mars : l’entreprise SeaFort Capital Inc.

À une époque où peu de sociétés d’investissement privé s’intéressent aux petites entreprises, SeaFort a l’intention d’acheter des participations majoritaires dans des PME dont le chiffre d’affaires se situe entre 2 et 10 millions, et dont les propriétaires approchent l’âge de la retraite.

À lire aussi:

Édité le 16 août 2017

Sujets reliés