Trois éléments à retenir pour être un communicateur aguerri

Trois éléments à retenir pour être un communicateur aguerri
Banque Nationale Croître, Entreprises Croître, Entreprises

Tous les jours, souvent même sans s’en rendre compte, on utilise nos talents de communicateurs pour négocier. Que ce soit le prix des extras avec un client, le délai de livraison avec un fournisseur, des heures supplémentaires avec un employé, le choix du restaurant avec notre conjoint, l’heure de rentrée de notre jeune adolescent. On négocie tout le temps.

 

En septembre dernier, la Banque Nationale a lancé CAMP BN, une tournée pancanadienne ayant pour but d’offrir un espace de réflexion et d’expérimentation à des leaders d’affaires, le tout articulé dans un contexte de révolution numérique. Dans le cadre de cette initiative, un atelier intitulé Communicateur aguerri aborde la façon dont nous négocions et l’impact inévitable sur notre propre personne ainsi que sur la personne avec qui on négocie.

 

Tirés de cet atelier, voici trois éléments à garder en tête lors de vos prochaines négociations.

 

1. La négociation gagnant-perdant agit sur vous de trois façons

Les effets d’une négociation sans compromis où vous tenez absolument à sortir gagnant se font sentir à trois niveaux.

 

  • Physique : votre corps est plus sollicité et vous vous fatiguerez plus rapidement.
  • Émotionnelle : vous affectez négativement la relation que vous avez avec la personne en face de vous.
  • Intellectuelle : vous écoutez pour répondre et non pour comprendre. Vous êtes donc moins présent à l’autre et inévitablement, des erreurs s’en suivront.

2. Si on perd tout le temps, on change de relation

Nous vivons dans un monde où l’offre est abondante. On peut presque toujours trouver un autre fournisseur pour tout ce dont on peut avoir besoin. De ce fait, si vous êtes constamment le seul à gagner dans une négociation avec votre client, vous détériorez constamment la relation. Tôt ou tard, votre client ira voir ailleurs.

 

3. Une négociation gagnant-gagnant laisse place à de nouvelles opportunités

Lorsque vous négociez en mode compromis et que les deux partis en sortent gagnants, vous laissez place à la création de nouvelles opportunités. Lorsque deux personnes veulent réellement trouver un compromis, elles agissent dans un état d’esprit positif et c’est dans ce mode que la créativité est à son meilleur. De ce fait, les participants seront en mesure d’imaginer de nouvelles possibilités de permettre à tout le monde de gagner.

 

Finalement, faire des affaires, c’est cultiver des relations. Comment allez-vous cultiver vos relations aujourd’hui? Bonne négociation!

Édité le 20 avril 2017

Sujets reliés