Travailles-tu mieux quand tu es bien habillé?

Travailles-tu mieux quand tu es bien habillé?
Banque Nationale Particuliers, Travailler Particuliers, Travailler

Si ton dentiste te recevait en t-shirt délavé et en jeans troués, le laisserais-tu te jouer dans la bouche? Pas sûr. Les vêtements peuvent inspirer la confiance (ou la méfiance) au travail, c’est clair. Mais au-delà des apparences, est-ce que ta tenue affecte ta productivité?

On dirait bien que oui. En fait, une étude a démontré que lorsque l’on porte une tenue de bureau plus formelle, on se sent généralement plus compétent, autoritaire et digne de confiance, alors qu’en tenue décontractée, on se sent plus gentil.

Mais attends avant d’enfiler le premier complet ou tailleur venu : il n’y a pas un « habit miracle » idéal qui transforme le travailleur lambda en bête de productivité. En règle générale, il faut surtout que tu apprécies tellement ce que tu portes… que tu cesses d’y penser, tout simplement.

« Mes clientes me disent qu’elles ont beaucoup plus confiance en elles quand elles se sentent bien avec leur look. Elles peuvent alors se concentrer sur leur travail plutôt que sur leur apparence », explique Karine Dubé, qui guide des femmes vers la garde-robe parfaite à l’agence de stylisme Les Effrontés.

Pour la même raison, une entreprise n’a pas intérêt à imposer à ses employés un code vestimentaire trop strict qui les rendrait obsédés par le rebord pas tout à fait réglementaire des manches de leur nouvelle blouse ou par cette cravate qui n’a peut-être pas un fini complètement mat…

« Même les compagnies très formelles évoluent vers un look plus décontracté au bureau. Il ne faut pas qu’il y ait une différence trop grande entre qui on est et ce qu’on projette », remarque Karine Dubé. Par exemple, si ta palette préférée, c’est les couleurs vives et les imprimés qui font sourire, tu auras l’impression d’être déguisé dans un complet beige, et vice-versa si ton style est plutôt sobre. Et se sentir ridicule, ça n’aide certainement pas le rendement, ni le bonheur, au travail.

Ton t-shirt de Pokémon, c’est quand même non

Cela dit, il ne faut pas voir l’ouverture des employeurs au style décontracté comme une invitation à se présenter au bureau avec tes bons vieux joggings du samedi. Porter du linge différent la semaine et le week-end, ça aide notre cerveau à tracer une frontière entre le travail et les loisirs. D’ailleurs, beaucoup de travailleurs autonomes enfilent systématiquement des vêtements différents lorsqu’ils sont en « mode travail », même s’ils ne sortiront pas de la maison et ne croiseront personne d’autre que leur chat pendant la journée.

Parce qu’avouons-le, en pyjama, on a souvent plus envie de regarder une télésérie que d’ouvrir un document Excel…

S’organiser, ça vaut la peine

Si tu te plains chaque matin que tu ne sais pas quoi porter, c’est signe que ta garde-robe professionnelle n’est pas au point.

Pour t’aider, mets tout ton linge de bureau ensemble dans ta penderie pour pouvoir considérer tes options d’un seul coup d’œil. C’est aussi important de ne pas négliger les basics. Commence par t’assurer que tu as tous les classiques (pantalons noirs, hauts ou chemises sobres, veston, collants sans trou) avant de trouver des pièces originales pour compléter le tout.

Pour éviter de regretter ton look du jour une fois rendu au bureau, tu peux te poser ces questions simples avant de quitter la maison :

– Est-ce que ces vêtements seront agréables à porter? (Ne complique pas ta journée avec une jupe qui va remonter au premier coup de vent ou un veston qui va te faire trop transpirer.)

– Est-ce que j’ai l’air d’aller travailler? (Si tu as plutôt l’air d’aller sur une date, reconsidère quelques éléments.)

– Est-ce que je portais ces vêtements hier? (Ça paraît un peu mal si Ginette de la comptabilité te complimente deux jours de suite sur ton t-shirt.)

Une petite comparaison pour finir : fais-tu du jogging en robe d’été ou en jeans troués? Probablement pas (même si c’est super confortable), parce que tu associes psychologiquement ce vêtement à d’autres fonctions que le sport.

C’est la même chose au boulot. Même si personne ne t’achale pour que tu aies l’air pro, c’est à toi que tu rendras service en t’élaborant une garde-robe à la fois professionnelle, confortable et à ton image. Parce que moins on pense à son look, plus on pense à son travail.

Édité le 31 octobre 2017

Sujets reliés