Tecsys : discipline et objectifs clairs

Tecsys : discipline et objectifs clairs
Banque Nationale Entreprises, Inspirer Entreprises, Inspirer

Pour Peter Brereton, président et chef de la direction de Tecsys, la discipline est un élément clé du succès en affaires et dans la vie. Le lauréat d’un prix PME Banque Nationale 2015 dans la catégorie « Coup de cœur – Présence dans la communauté » nous parle de l’importance de cette vertu en affaires et dans la gestion de ses finances personnelles.

« Dans mon domaine, la discipline est fondamentale », explique Peter Brereton. Concevoir des logiciels de gestion de la chaîne d’approvisionnement est en effet un long processus, tout comme faire sa place dans les marchés de niche que vise Tecsys, comme le secteur hospitalier américain. Le président-directeur général raconte d’ailleurs qu’il a fallu au moins deux ans à l’entreprise pour conclure une entente avec un premier hôpital. Et deux années supplémentaires pour en convaincre un autre. « Dans notre domaine, on fonctionne à long terme, dit-il. Il faut avoir un plan et aligner nos actions de façon à atteindre nos buts. »

Pour M. Brereton, la discipline est en effet indissociable de l’élaboration d’un plan. Il conseille de se fixer des objectifs, puis de découper le projet en étapes et en actions qui permettront de compléter chaque étape. De cette manière, on est moins stressé et on atteint plus facilement ses objectifs. « Les attentes envers chaque membre de l’équipe doivent être claires », rappelle-t-il. Et les erreurs peuvent coûter cher à l’organisation : « Des millions de dollars sont en jeu » Raison de plus pour que chacun soit à son affaire !

Amusant et gratifiant

Pour ce chef d’entreprise, les vertus de la discipline ne se limitent toutefois pas à l’entrepreneuriat. Il estime qu’elle est tout aussi utile en matière de finances personnelles que de gestion du temps.

L’homme d’affaires raconte qu’à 26 ans, sa conjointe et lui ont décidé de rembourser l’hypothèque de leur petite maison avant leur 30e anniversaire. Aussi, au lieu d’en acheter une plus grande, ils ont décidé de se « serrer un peu ». « Les quatre enfants se partageaient les deux chambres, ma femme et moi dormions dans la salle à manger ! Mais on y est arrivé. C’était amusant de se donner ce but, et l’atteindre a été très gratifiant. »

Le mot-clé : « amusant ». Se fixer des buts adoucit le côté aride de la discipline, qui apparaît alors moins comme un fardeau et davantage comme un jeu.

À lire aussi:

Édité le 3 novembre 2017

Sujets reliés