Catégorie : Placements

Benjamin Franklin déclara un jour que nulle certitude n’existe en ce bas monde, hormis la mort et les impôts. Nous laisserons la tâche aux généticiens de réfuter la première partie de cette affirmation et vous servirons ici uniquement des arguments qui démentent la seconde.

Richard Ho, Directeur principal - Produits dérivés sur actions à la Bourse de Montréal, nous éclaire sur la question que se posent de nombreux investisseurs autonomes : « Comment savoir quel prix d’exercice choisir? »

On dit qu’il n’est pas bon d’intégrer un modèle qui limite les pertes dans une stratégie de gestion active... Mais nous ne connaissons aucun trader professionnel à succès qui n’en utilise pas!

Considérez passer à la gestion de patrimoine afin de vous doter d’un plan global, qui tiendra compte de tous les facteurs importants!

Publicité

Il n'est pas rare de voir les investisseurs reproduire les mêmes erreurs. En voici 10 à éviter lorsque vous investissez en bourse.

Benjamin Graham, un des investisseurs les plus respectés de tous les temps, a déjà mentionné : « Depuis 60 ans, une des choses les plus frappantes que j’ai remarqué sur Wall Street, c’est que les investisseurs – experts ou non – sont incapables de prévoir ce qui se passera avec le marché boursier ».

La dernière chose à faire lorsqu’on transige en Bourse c’est acheter des titres qui suivent une tendance baissière (lignes TB). Il ne faut pas acheter pendant qu’ils montent et encore moins quand ils descendent s’ils sont confinés sous la tendance baissière car vous connaîtrez des périodes très difficiles.

Le 12 juillet dernier, la Banque du Canada a reconnu la vigueur de l’économie locale et a haussé son taux d’intérêt directeur, resserrant les conditions monétaires au pays pour la première fois depuis septembre 2010. La Banque a procédé à une deuxième hausse le 6 septembre 2017, confirmant ainsi la tendance. Les investisseurs doivent maintenant se préoccuper des incidences que ces hausses pourraient avoir sur leur portefeuille.

Publicité