Sondage : les jeunes sont plus à l’aise à parler de leur salaire

Sondage : les jeunes sont plus à l’aise à parler de leur salaire
Banque Nationale Entreprises, Inspirer Entreprises, Inspirer

Les jeunes travailleurs dévoilent plus souvent leur salaire à leurs proches et à leurs collègues que leurs ainés, révèle un sondage.

Selon un sondage Jecomprends.ca – CROP, la proportion de travailleurs québécois qui ont révélé leur salaire à leurs familles et à leurs amis proches est de 37 %. Chez les jeunes de 18 à 34 ans, cette proportion bondit à 53 %.

Dès que l’on franchit le cap des 35 ans, on semble devenir soudainement muet : seulement 30 % des 35 à 54 ans parlent de leur salaire à leurs proches, et 31 % des 55 ans et plus le font.

Ce sondage constitue ni plus ni moins un miroir financier des Québécois sur une centaine de questions relatives à leurs finances personnelles et la gestion qu’ils en font. Il lève le voile notamment sur les comportements des résidents des cinq principaux pôles économiques du Québec, soit ceux de Montréal,  Québec, Sherbrooke, Trois-Rivières et du Saguenay.

Et les collègues?

Vos collègues sont-ils au courant de votre salaire? Les répondants du sondage ont dit oui dans une proportion de 43 %. Encore une fois, les jeunes de 18 à 34 ans semblent plus à l’aise à discuter de salaire : 48 % disent que leurs collègues connaissent leur salaire. Cette proportion descend à 42 % chez les 35 à 54 ans et à 35 % chez les 55 ans et plus.

Fait à noter, il n’y a aucun écart entre les réponses des hommes (43% ont dit oui) et des femmes (42 %). Le sondage a mis en lumière que les collègues des répondants qui ont le salaire le plus élevé (80 000 $ et plus) sont ceux qui sont le plus au courant, soit 53 %. La proportion est de seulement 32 % chez ceux qui gagnent moins de 40 000 $.

Le sondage Jecomprends.ca-CROP a été réalisé sur le Web, en décembre dernier. Au total, 1 814 Québécois ont participé à cette étude.

Les résultats ont ensuite été pondérés pour refléter la population du Québec. Compte tenu du caractère non probabiliste de l’échantillon en ligne, le calcul de la marge d’erreur ne s’applique pas.

À lire aussi:

Édité le 16 août 2017

Sujets reliés