Road trip aux États-Unis: les 5 destinations les plus folles

Road trip aux États-Unis: les 5 destinations les plus folles
Urbania Particuliers, Vivre Particuliers, Vivre

Tout le monde voyage aux États-Unis, mais vous, vous ne faites jamais rien comme tout le monde. New York, Vegas et Washington, c’est bien beau, mais le pays regorge d’autres aventures qui n’attendent que vous. Voici 5 destinations originales à travers les États-Unis, à entrer d’urgence dans vos GPS pour un road trip mémorable.

1. The Heidelberg Project, Detroit, Michigan

Détroit, malheureusement connue pour son taux de pauvreté et sa criminalité, abrite aussi un joyau créatif peu banal. En 1986, voyant le quartier de son enfance sombrer dans l’abandon et la décrépitude, l’artiste Tyree Guyton a commencé à peindre les maisons et à sauvegarder les reliques d’un passé plus joyeux. Aujourd’hui, c’est tout un quartier de Détroit qui s’est transformé en musée vivant, et les habitants continuent de nourrir ce projet artistique plein d’espoir. Oeuvre d’art, action politique et cri du coeur d’une population défavorisée et laissée à elle-même, le projet Heidelberg vaut la peine d’être vu et, surtout, vécu.

heildeberg project

2. Asheville, Caroline du Nord

Il n’y a pas si longtemps, cette petite ville nichée dans les Appalaches était une des plus pauvres des États-Unis. Aujourd’hui, c’en est une des villes les plus funky, et il faut se dépêcher d’aller y faire un tour avant qu’elle devienne le nouveau Portland (à savoir, la nouvelle place bobo-branchée où tout le monde se pitche). Pour preuve, les critiques dithyrambiques à propos des micro-brasseries et des restaurants locaux pleuvent sur Yelp. Végé, cajun, durable, indien, il y en a pour tous les goûts. Des chefs très inspirés et originaires du monde entier ont décidé de se donner rendez-vous à Asheville pour tirer profit des délicieuses richesses naturelles locales. Mes deux conseils : goûtez à tout, et dégustez une bière locale en terrasse pour admirer le paysage montagnard époustouflant (qui sait, vous pourriez peut-être même apercevoir un hipster !).

Asheville roadtrip

3. Natchez, Mississippi

La plus vieille ville du Mississippi laisse apercevoir, derrière ses maisons coquettes, tout le passé riche et tourmenté de cette région d’Amérique. Les demeures coloniales décadentes et leurs plantations respectives, le mémorial du Rhythm Night Club (où un incendie coûta la vie à 209 Afro-Américains en 1940), le Grand Village des Indiens Natchez, le musée de l’histoire et de la culture afro-américaine…Avec une liste de sites historiques longue comme le bras, c’est Natchez qui devrait avoir pour devise «Je me souviens» ! Après ce pèlerinage nécessaire, ne partez pas sans avoir goûté un butter biscuit local. À ce qu’on dit, ce sont les meilleurs au monde.

natchez roadtrip

4. White Sands National Monument, Nouveau-Mexique

N’hésitez pas à vous éloigner des villes et à affronter le climat aride du Nouveau-Mexique pour aller gâter vos pupilles à White Sands. Cet immense désert de sable blanc reflète, selon l’heure, le bleu profond du ciel ou le rose et l’orange brûlant de ses couchers de soleil spectaculaires. Impossible de ne pas virer un peu poète quand on essaie de raconter ce qu’on a vu là-bas ! Plusieurs randonnées balisées à travers les dunes permettent de se sentir seul au monde dans ce paradis lunaire, ou de croiser parfois quelques lézards blancs ou quelques coyotes. Mais la randonnée la plus incroyable, c’est celle qu’on peut faire de nuit, quand le parc ouvre ses portes pour la pleine lune. Oh ! Et n’oubliez pas votre casquette et votre crème solaire. Les dunes blanches ont beau rappeler un après-midi «luge en famille», au Nouveau-Mexique, le soleil cogne.

Withe Sands National Monument

5. Réserve naturelle de Torrey Pines, Californie

Après avoir parcouru les États-Unis en auto, rien de mieux que de se délier les jambes avec un petit tour de parapente le long des immenses falaises qui bordent l’océan Pacifique, à Torrey Pines. À moins que vous ne préfériez le deltaplane ? Dans les deux cas, la vue sur l’océan est impressionnante. Si vous êtes game, ouvrez grand les yeux à l’approche du sol, puisque cette côte abrite plusieurs plages naturistes ! Si vous préférez garder les pieds sur terre, mais que vous recherchez tout de même des sensations fortes, descendez la falaise escarpée au petit matin pour apprécier la beauté de la nature en solitaire, avant de rejoindre Black’s Beach, dont les vagues réputées font le bonheur des surfeurs. Et pour compléter votre séjour sportif avec panache, le superbe terrain de golf de Torrey Pines surplombe lui aussi l’océan du haut des falaises. Après ça, votre routine d’entraînement maison n’aura plus jamais la même saveur…

Torrey Pines

 

Avouez que ça donne envie de se dégoter un van pas cher et de partir à la conquête de l’Ouest. Qui sait, cet été, au lieu de vous agglutiner dans les grandes villes avec les autres touristes, vous pourriez vivre la plus belle aventure de votre vie !

Édité le 15 août 2017

Sujets reliés