Quatre questions pour bien choisir son banquier

Quatre questions pour bien choisir son banquier
Banque Nationale Entreprises, Inspirer Entreprises, Inspirer

Quand une entreprise œuvre dans un secteur d’activité spécialisé comme la technologie, la santé ou encore le cinéma, comment fait-elle pour choisir le bon partenaire financier ?

Voici quatre questions importantes pour vous aider à faire le bon choix.

1. Votre banquier connaît-il votre industrie ?

Un banquier qui connaît votre industrie est très important, peu importe le secteur d’activité. « Il est essentiel de comprendre l’environnement dans lequel votre entreprise oeuvre, note Sylvain Corbeil, vice-président, Vente et service – entreprises, Montréal et groupes spécialisés, à la Banque Nationale. Pour vraiment aider le client, il faut comprendre ses besoins et ses enjeux d’affaires. Dans le secteur de la technologie, par exemple, il est essentiel de comprendre les programmes gouvernementaux, les différents intervenants et comment les revenus sont générés. »

M. Corbeil dirige une équipe de spécialistes dédiés à leur secteur respectif, entre autres la technologie, la santé, le cinéma, les communautés religieuses ou les organismes sans but lucratif, les firmes professionnelles et le financement corporatif.

« En comprenant bien l’industrie, nos spécialistes peuvent aider les clients à mieux gérer leurs risques, améliorer et protéger leur performance. »

2. Votre banquier est-il bien branché sur votre milieu ?

Être bien branché sur un secteur, cela signifie qu’on en connaît bien les enjeux, les opportunités et les principaux acteurs. Pourquoi est-ce important ? Parce que, ainsi, on peut compter sur un réseau de contacts solides dans l’industrie, ce qui peut rendre de grands services.

« Les plus gros démarrages d’entreprises au Québec ont fait appel à nos services, explique Lee Leblanc, directeur de comptes, Groupe santé à la Banque. Les firmes les plus influentes dans le domaine de la santé sont nos clients. »

De plus, être bien branché sur le milieu permet de prendre le pouls d’une industrie, afin d’être en mesure de répondre plus adéquatement aux besoins de ses clients. Si, par exemple, un client éprouve des difficultés, il est utile de savoir si cette situation est unique, afin de pouvoir intervenir correctement et l’aider de la bonne façon.

3. Votre banquier est-il près de vous et accessible?

Quand vous parlez avec votre banquier, avez-vous l’impression que les décisions vous concernant seront prises ailleurs ? Si c’est le cas, vous avez besoin de trouver un banquier qui sera proche de vous et des centres de décision.

« L’un de nos grands avantages, explique Sylvain Corbeil, c’est la proximité. Nous sommes une banque de proximité qui comprend notre marché et qui possède son centre décisionnel ici au Québec. » La Banque Nationale mise sur ses équipes de spécialistes, présents partout sur le terrain. Par exemple, dans le domaine du cinéma, les gens de l’industrie peuvent compter sur l’accès à nos experts à Montréal, à Toronto et à Vancouver.

4. Votre banquier a-t-il les produits et solutions qui vous conviennent ?

Souvent, les solutions de financement traditionnelles ne suffisent pas pour les entreprises de secteurs spécialisés. Par exemple, dans le secteur de la technologie, il faut parfois investir beaucoup pour soutenir une croissance rapide.

Là où la Banque Nationale se distingue, c’est dans sa capacité de créer des solutions adaptées aux besoins particuliers de chaque entreprise. Elle peut mettre en place au besoin un financement unique créé sur mesure avec l’aide de ses partenaires.

À lire aussi:

Édité le 2 novembre 2017

Sujets reliés