Planifier sa retraite : un nouveau programme pour aider les employés

Planifier sa retraite : un nouveau programme pour aider les employés
Banque Nationale Croître, Entreprises Croître, Entreprises

En 2015, la moitié des travailleurs n’avait pas accès à un régime de retraite, selon les plus récentes données de la Régie des rentes du Québec1. C’est ce que le gouvernement a voulu corriger avec le nouveau Régime volontaire d’épargne- retraite (RVER).

Les entreprises disposent encore de quelques mois avant la date butoir pour la mise en place d’un programme d’épargne-retraite. Les premières à devoir se conformer seront les entreprises de plus de 20 employés. Elles devront implanter leur RVER avant le 31 décembre 2016.

Les diverses options

L’obligation de fournir un régime d’épargne-retraite ne se limite toutefois pas au RVER. Les entrepreneurs peuvent choisir parmi un éventail de possibilités: régimes collectifs (notamment les REER et CELI collectifs, régimes de retraite simplifiésrégimes de participation différée aux bénéfices, etc.), obligations d’épargne, et bien sûr le RVER, instauré par le gouvernement du Québec.

Les cotisations au RVER sont prélevées directement sur la paie et les travailleurs bénéficient automatiquement des crédits d’impôts associés à leur contribution. L’inscription au RVER s’effectue automatiquement pour tous les employés, ils n’ont donc pas besoin d’effectuer les démarches pour s’inscrire. Ce régime simple et facile à instaurer constitue pour les travailleurs une invitation à prendre leurs finances personnelles en mains et une occasion d’économiser en vue de leur retraite.

L’importance d’un régime de retraite

Bien qu’il existe différents types de régimes publics et prestations auxquels auront droit les Québécois à leur retraite, tels que le Régime de rentes du Québec (RRQ) ou la Sécurité de la vieillesse, la majorité des intervenants du domaine financier s’entendent pour dire que ces montants seront insuffisants pour maintenir un niveau de vie financier comparable à celui expérimenté en étant professionnellement actif.

De plus, selon les plus récentes données recensées par Statistiques Canada2, les ménages canadiens affichent un taux d’épargne bien en-dessous de la recommandation générale de 10 % Ainsi, face à ces éléments traduisant une certaine difficulté pour les Canadiens (incluant les Québécois) d’épargner, la mise en place d’un régime volontaire d’épargne- retraite vient contribuer à solutionner ce problème.

 

Besoin de plus d’information pour mieux planifier votre retraite? N’hésitez pas à consulter notre section sur les divers régimes de retraite colletifs offerts par la Banque Nationale, incluant le RVER. Pour en savoir plus, cliquez ici.

 

***

1.Régie des rentes du Québec
2.Taux d’épargne des ménages, Statistiques Canada

Édité le 22 décembre 2016

Publicité