Patron, je veux plus d’argent!

Patron, je veux plus d’argent!
Urbania Particuliers Particuliers

Dans la vie, y’a ceux qui sont capables d’obtenir une augmentation, pis ceux qui ne sont pas capables. Voici cinq conseils pour appartenir à la première catégorie.

Pose des questions

Tu veux plus d’argent? Avant de réclamer quoi que ce soit, tu dois savoir comment les augmentations sont accordées dans la compagnie. Est-ce que tout le monde reçoit la même hausse selon la performance de l’entreprise? Es-tu évalué en fonction du nombre de projets livrés ou de clients convaincus (sûrement très nombreux)? Pour avoir l’heure juste, va voir ton patron ou les ressources humaines. Tu peux aussi t’informer discrètement auprès des collègues, mais ne prends pas tout ce qu’ils te disent pour du cash; tu n’iras pas loin si tu te bases sur des potins de bureau pour négocier.

T’es hot, mais combien hot?

C’est sûr que tu te trouves bon si tu veux une augmentation. Mais ta job, c’est de le prouver à ton patron. Fais une liste de tes réalisations de la dernière année —by the way, arriver à l’heure tous les matins ne compte pas. L’idée n’est pas de démontrer que tu fais bien ton travail, mais que tu apportes quelque chose d’unique à la compagnie.

Vise juste

Tu veux un chèque de paye aussi gros que celui du patron? Minute papillon. C’est correct de vouloir gravir les échelons, mais faut aussi garder les pieds sur terre. Pour faire des demandes réalistes, renseigne-toi auprès des gens qui occupent un emploi similaire au tien. Quel est leur salaire? Combien de semaines de vacances ont-ils? Est-ce que leur patron cotise à leur REER? Ont-ils un abonnement au gym? Penses-y: une augmentation, ça peut être autre chose que l’argent.

Pratique, pratique, pratique

Aller voir son boss sans se préparer est probablement la meilleure façon de ne pas avoir ce que tu veux. Avant de débarquer dans son bureau, mets sur papier tes attentes, tes limites et tout ce que tu veux lui dire. Tu peux même demander à ta meilleure amie de pratiquer avec toi, mais offre-lui quelques verres pour la remercier. C’est chiant, jouer le rôle du patron chiant.

Go champion!

Le grand jour est arrivé. Tu as pris rendez-vous avec ton patron—pas question de faire ça sur un coin de bureau. Tu t’es mis beau, mais pas en tuxedo. Inspire, fonce, démontre ta valeur et demande tout ce que tu veux. Ça se peut que tu n’obtiennes pas tout ce que tu demandes, mais vise haut et aie confiance. De toute façon, si ça ne fonctionne pas, rien ne t’empêche de chercher discrètement une job dans une autre entreprise qui, elle, réalisera à quel point tu es hot.

Édité le 15 août 2017

Sujets reliés