Gérer ses finances personnelles, ça peut être lourd. À la Banque, on est bien placés pour le savoir! Mais comme beaucoup de choses peu sexy dans la vie – plier du linge propre, laver le four, manger du brocoli – c’est des compétences essentielles à maîtriser.

Si on te dit « droits et responsabilité envers ton institution financière », tu dis quoi ? Zzzzz, right ? L’affaire, c’est que s’intéresser aux petits caractères des contrats bancaires, c’est super important pour éviter les mauvaises surprises. On t’a préparé un petit « vrai ou faux » pour tester tes connaissances. À toi, champion !

Publicité

Il n'est pas rare de voir les investisseurs reproduire les mêmes erreurs. En voici 10 à éviter lorsque vous investissez en bourse.

Des enfants, ça coûte cher. Pour éviter d’avoir en plus à éponger leurs dettes d’études et à avancer la mise de fonds de leur première maison parce qu’ils n’ont pas appris ce qu’est l’épargne, mieux vaut commencer à les sensibiliser à l’argent tout de suite. Voici cinq occasions de la vie courante qui s’y prêtent bien.

La chrométophobie, ça vous dit quelque chose? Non, ce n’est pas la peur des « chars chromés ». Il s’agit en fait d’un trouble phobique caractérisé par une crainte excessive de l’argent. Ceux qui en souffrent peuvent avoir peur d’en manipuler, d’en gagner trop ou encore d’en perdre.

Benjamin Graham, un des investisseurs les plus respectés de tous les temps, a déjà mentionné : « Depuis 60 ans, une des choses les plus frappantes que j’ai remarqué sur Wall Street, c’est que les investisseurs – experts ou non – sont incapables de prévoir ce qui se passera avec le marché boursier ».

Publicité