Opérations bancaires mobiles : la sécurité inquiète toujours

Opérations bancaires mobiles : la sécurité inquiète toujours
Banque Nationale Épargner, Planifier Épargner, Planifier

Selon une étude de la Banque Nationale, cette proportion est plus grande chez les détenteurs de 25 à 34 ans (31 %) et de 18 à 24 ans (28 %).

L’utilisation de services bancaires et des paiements sur mobile est plus répandue chez les hommes que chez les femmes (25 % par rapport à 19 %).

Préoccupés par la fraude

Si ces chiffres montrent que les services bancaires mobiles obtiennent un certain succès, leur progression se heurte néanmoins aux craintes des consommateurs quant à la sécurité.

Ainsi, parmi les détenteurs d’un téléphone intelligent, 31 % n’utilisent pas les services bancaires à cause de préoccupation sur la sécurité.

Les principales craintes concernent la vie privée, la fraude et le vol d’identité.

L’étude a constaté que les femmes ont deux fois plus tendance à être préoccupées de ces questions.

Très satisfaits

L’étude de la Banque Nationale a sondé les détenteurs de téléphone intelligent sur leur utilisation d’applications bancaires.

Elle a constaté que 46 % de ceux-ci ont téléchargé une application bancaire, comparativement à 65 % qui ont téléchargé des jeux et 52 % des applications de réseaux sociaux.

Cependant, télécharger une application ne veut pas dire qu’on l’utilise : seulement 38 % des détenteurs affirment utiliser une application bancaire, alors que 66 % disent avoir utilisé le Web pour faire des transactions sur leur téléphone

Ceux qui utilisent une application bancaire en sont satisfaits ou très satisfaits dans une proportion de 96 %.

La principale insatisfaction concerne les fonctionnalités limitées de ces applications.

Par ailleurs, les propriétaires d’un iPhone sont de plus grands utilisateurs d’applications bancaires que les propriétaires de BlackBerry (62 % par rapport à 38 %) ou de tout autre téléphone intelligent (33 %).

Édité le 15 août 2017

Sujets reliés