Percer de nouveaux marchés grâce aux médias sociaux

Percer de nouveaux marchés grâce aux médias sociaux
Banque Nationale Croître, Entreprises Croître, Entreprises

Alors qu’ils ne servaient au départ qu’à mettre les gens en relation, les médias sociaux ont su développer leur usage au cours des dernières années, permettant de faire des affaires en ligne et de rejoindre plus directement la clientèle. À la fin de 2015, 58 % des Canadiens avaient utilisé au moins une plateforme de média social, selon le portail de statistiques « citoyennes » Statista.

Un sondage mené en 2016 par la firme Insights West révélait que plus de 18 % de toutes nos interactions dans les médias sociaux avaient lieu avec des entreprises, notamment Facebook en tête de file.

« Une plateforme de médias sociaux offre la possibilité aux entreprises d’effectuer une vente en un seul clic à une dizaine ou à une centaine de milliers de clients en même temps plutôt qu’à un seul », explique Rebecca Mountain, dirigeante de l’entreprise ontarienne Impetus Consulting qui aide les entreprises à utiliser les médias sociaux pour favoriser la croissance de leurs activités.

« Peu importe si vous vendez un produit ou un service ou si vous travaillez dans un domaine où les contacts comptent pour beaucoup, comme en immobilier. Vous pouvez susciter de l’intérêt et créer de nouvelles occasions d’affaires simplement en utilisant les outils offerts par les médias sociaux », ajoute-t-elle.

Les meilleures plateformes

Première étape: « Apprenez comment vous servir des médias sociaux, mentionne Rebecca Mountain. Puis, adoptez ceux qui conviennent à votre entreprise et qui attirent les profils démographiques les plus pertinents pour vous. » Voici une liste des réseaux sociaux les plus populaires et leurs types d’utilisateurs:

  • Facebook: Le seul « vrai » réseau social où l’on peut avoir des discussions, qui parfois n’en finissent plus. Il s’agit d’un excellent endroit pour les commerçants spécialisés qui ont bien compris le pouvoir des messages et des dynamiques de groupe. Facebook est le réseau social le plus utilisé au pays: les Canadiens le visitent au moins deux fois par semaine, selon Insights West.
  • Twitter: La plateforme idéale pour offrir un service direct à la clientèle et rejoindre celle des milieux urbains, très active sur ce réseau.
  • LinkedIn: Le meilleur réseau social individualisé sur le marché et qui favorise aussi les relations d’affaires entre entreprises. Pensez utiliser LinkedIn Sales Navigator: cet outil vous permet de faire le suivi de vos prospects et vous aide à préciser votre recherche pour trouver vos décideurs ou personnes clés.
  • Pinterest: Une plateforme utile pour les entreprises qui vendent des produits, comme Facebook d’ailleurs. Pinterest aurait récemment devancé les moteurs de recherche auprès de bon nombre d’entreprises en ce qui a trait à la génération de trafic, selon CanadiansInternet.com.
  • Instagram: La majorité des jeunes utilisent Instagram pour documenter leur vie à l’aide de photos « filtrées », de même que pour échanger avec leur cercle d’amis. Même si la moitié des utilisateurs de médias sociaux qui sont sur Instagram ont moins de 30 ans, sa popularité prend de plus en plus d’ampleur dans les autres catégories d’âge. En effet, un quart des personnes âgées de 30 à 50 ans utilisent Instagram, contre 17 % des 50 ans et plus, selon la société en gestion de médias sociaux Sprouts Social.
  • Snapchat: Il s’agit du deuxième réseau le plus populaire auprès des jeunes, surtout des adolescents. La meilleure façon de susciter l’intérêt de ce groupe consiste à vous faire connaître en partageant des « histoires » sur Snapchat.

Promouvoir de nouvelles entreprises, de nouveaux produits

« Les médias sociaux sont un outil incontournable pour faire la promotion de nouveaux produits », explique Jenn Goldsmith, directrice de la marque internationale chez Freshii, qui possède des franchises de restaurants santé dans plus de 15 pays.

Freshii intègre les médias sociaux dans ses stratégies de marketing.

« C’est principalement Facebook, ajoute-t-elle. On utilise la page de la marque pour communiquer l’arrivée de Freshii dans de nouveaux marchés. Une telle annonce a pour objectif de présenter notre large éventail de produits. »

Les bons coups d’autres entreprises

Bon nombre d’entreprises d’ici se servent des médias sociaux pour véhiculer certaines valeurs et émotions. En voici trois qui ont su en tirer le meilleur parti, selon Rebecca Mountain:

Tim Horton’s: Ils ont confectionné des beignes inspirés d’allusions à la télé et ont ensuite pris des images fantaisistes lorsque des vedettes comme deadmau5 ont commandé le beigne créé spécialement pour eux. Leur profil sur les médias sociaux vise dans le mille.

WestJet: L’entreprise a publié sur YouTube des vidéos de Noël émouvantes et irrésistibles qui montrent à quel point leurs clients comptent pour eux. Les gens les regardent et les partagent… et la marque espère qu’ils penseront à elle pour un prochain voyage, ce qui reste l’objectif principal d’une campagne de médias sociaux.

Les vidéos du frigo de Molson Canadian ont également réussi leur coup. Molson a installé des frigos dans des endroits incongrus. Pour les ouvrir et profiter d’une bière froide de la marque, il fallait insérer son passeport canadien. La vidéo a été virale et le frigo a fait le tour du monde.

Médias sociaux: les meilleures pratiques

« Depuis l’explosion des médias sociaux, il est plus important que jamais d’avoir une signature unique et puissante qui est représentative de son entreprise, souligne Jenn Goldsmith. Le contenu de marque présenté sur les médias sociaux doit impérativement être en adéquation avec les principales valeurs liées à la marque. »

D’autres astuces

  • Connaissez bien votre clientèle. Où habite-t-elle? Comment occupe-t-elle ses journées? Qu’est-ce qui la tient éveillée la nuit? Qui suit-elle?
  • Publiez une variété de contenus: photos, vidéos, hyperliens, clavardage en direct et bien plus encore.
  • Ne parlez pas de l’entreprise ni de vous sur les médias sociaux: suscitez plutôt l’intérêt de vos clients avec des liens et des vidéos, en leur posant des questions et en utilisant des mots-clics (hashtags). Vos abonnés veulent s’identifier à une marque, à un style de vie et à un système de valeurs.
  • Ne tentez pas de joindre tout le monde. Le marketing personnalisé est puissant, et il vaut mieux segmenter vos publics et générer du contenu qui s’adresse précisément à chacun de ces segments.
  • Mesurez tout. De nombreux outils gratuits ou peu dispendieux à cet effet existent. Rebecca Mountain suggère Likealyzer et AgoraPulse, de même que les outils offerts à même les divers réseaux sociaux.
  • Répondez aux tweets, aux commentaires et aux publications, qu’ils soient positifs ou non, et saisissez toutes les occasions de communiquer directement avec vos abonnés. Ne répondez jamais de façon acerbe ou négative.
  • Comprenez bien les mesures d’évaluation. Bon nombre d’entreprises débutant sur les médias sociaux mesurent leur succès uniquement en fonction du nombre d’abonnés ou des mentions J’aime. Comptabilisez aussi le nombre de conversations, de commentaires, de partages et de retweets. Ne perdez pas de vue votre retour sur investissement: augmentez-vous votre bassin de clients et générez-vous plus de revenus à la suite de vos efforts dans les médias sociaux? Si c’est le cas, dites-vous que c’est mission accomplie!

Édité le 3 mai 2018

Sujets reliés