Les sept péchés capitaux de l’entrepreneur

Les sept péchés capitaux de l’entrepreneur
Banque Nationale Entreprises, Inspirer Entreprises, Inspirer

Comment éviter les obstacles sur le chemin vers la réussite? Il faut savoir résister à sept tentations qui guettent tout entrepreneur.

Pour vous aider, le magazine Inc. offre des moyens de se protéger des sept péchés capitaux suivants :

1. La luxure

Quand on se lance en affaires, on s’imagine souvent enseveli sous l’argent, avec la gloire, des autos sport et des maisons luxueuses. Pour éviter de se laisser distraire par ce rêve, déterminez une mesure réaliste pour évaluer le succès de votre entreprise. En consacrant vos énergies à bâtir une entreprise solide et rentable, vous aurez bien assez de surplus pour en profiter.

2. La gourmandise

S’il est sain de vouloir faire croître son entreprise, il est essentiel que cette croissance s’effectue de manière contrôlée et modérée, si vous cherchez un succès véritable. Soyez donc réaliste quant à vos objectifs de croissance. Puis, assurez-vous d’offrir un service de qualité et faites une priorité de votre réputation.

3. La cupidité

Vouloir maximiser ses bénéfices est louable, mais il ne faut pas que cela se fasse au détriment de la santé à long terme de votre entreprise, rappelle Inc. Fixez-vous des objectifs à long terme pour éviter cette tentation.

4. La paresse

Pour réussir, il faut travailler fort. La paresse pousse les entrepreneurs à prendre de mauvaises décisions. Apprenez à être patient et à faire les recherches et analyses nécessaires, avant de vous lancer à l’assaut d’une nouvelle occasion d’affaires.

5. La colère

La passion est essentielle pour un entrepreneur, mais si vous ne contrôlez pas votre passion, vous risquez de prendre de mauvaises décisions et de créer un climat malsain autour de vous. Pour éviter de tomber dans ce piège, concentrez-vous sur les résultats attendus. De plus, ajoute l’article, apprenez à mieux vous connaître et à bien choisir le degré de passion à injecter dans une situation.

6. La convoitise

En regardant trop ce que fait la concurrence, vous risquez de dépenser vos énergies en vain, à tenter de battre vos concurrents. Au lieu de cela, concentrez-vous sur votre propre réussite. Bâtir une entreprise est un marathon, rappelle Inc., pas un sprint.

7. La vanité

Tout entrepreneur a besoin d’un ego fort pour réussir. Il faut cependant se méfier de tomber dans la vanité, qui rend aveugle. Apprenez à avoir un esprit ouvert. Il est plus important de réussir que d’avoir raison, souligne l’article. Souvenez-vous que le succès est plus agréable s’il est construit sur la contribution de plusieurs personnes.

À lire aussi:

Édité le 3 novembre 2017

Sujets reliés