L’échange de maison, une idée originale pour les vacances?

L’échange de maison, une idée originale pour les vacances?
Banque Nationale Particuliers, Vivre Particuliers, Vivre

Ils ne se connaissent pas mais vont vivre l’un chez l’autre pendant les vacances. Depuis quelques années et grâce à l’expansion d’internet, l’échange de maison connait un essor considérable et compte maintenant plus de 3 700 familles d’adeptes au Canada. Et vous, seriez-vous prêt à troquer votre maison avec un inconnu?

« Échanger ma maison me permet de me loger gratuitement pendant les vacances et de vivre une expérience unique en visitant des endroits touristiques avec tout le confort d’un chez-soi », explique Caroline Jacques, auteure du blog Maman Globe-Trotteuse et ambassadrice québécoise du réseau HomeExchange/Troc Maison qui recense plus de 65 000 membres à travers 151 pays. Elle et sa famille échangent leur villa chaque année depuis 2008 et ont ainsi voyagé autant à l’autre bout du monde qu’à quelques heures de chez eux.

Cette troqueuse expérimentée observe que souvent, les gens sous-estiment le potentiel de leur propriété et n’imaginent pas que quelqu’un pourrait vouloir venir y passer ses vacances. « C’est un tort, évidemment! Le quotidien des uns représente souvent le dépaysement des autres et même un modeste coin de cour peut faire le bonheur d’un citadin en quête de tranquillité », dit-elle pour expliquer que l’échange de maison est destiné à tous. Preuve en est, le site Échange de Maison compte parmi ses hébergements offerts à l’échange une péniche qui flotte sur la Seine à Paris!

maison originale echange

« Le plus difficile pour troquer sa maison, c’est de faire confiance, observe Serge Dugas, fondateur d’Échange de maison. Une fois que l’on a réussi à se débarrasser des préoccupations matérielles, on a juste envie de recommencer aux prochaines vacances! » Depuis la création de son entreprise il y a 20 ans, il assure n’avoir jamais reçu de plainte sérieuse à propos d’un échange, au pire un peu de vaisselle cassée ou quelques discordes au sujet de la propreté. « On me demande souvent si je n’ai pas peur de me faire voler ou abimer mes affaires, dit Caroline Jacques. Cette méfiance me fait rire car au final, l’expérience m’a montré que ma maison est souvent plus propre quand je rentre chez moi tant les troqueurs sont respectueux et attentionnés! »

Le bon fonctionnement d’un échange repose uniquement sur la confiance de ses membres puisqu’en cas de dégâts, les assurances n’offrent aucune protection. Serge Dugas assure que dans la majorité du temps, les invités font preuve de bonne foi et contactent leur hôte en cas d’incident pour lui proposer de réparer, de remplacer ou de rembourser l’objet détérioré. « L’annulation de dernière minute est le principal soucis que nous rencontrons, ajoute Alexandra Origet du Cluzeau, directrice des relations publiques de Troc Maison. Cela n’arrive cependant qu’une quinzaine de fois par an, sur environ 120 000 échanges conclu, et nous mobilisons notre réseau pour solutionner la situation de la famille concernée. »

« Au final, échanger sa maison ne coûte que le prix du déplacement pour se rendre chez la famille partenaire, conclut Serge Dugas. Si on choisit de troquer avec une famille chez qui on peut se rendre en voiture, ça fait des vacances vraiment pas chères! » Cette formule économique et originale vous séduit? Voici les 4 étapes à suivre pour échanger votre maison.

1- S’inscrire

Échange de Maison, Troc Maison et Home for Exchange recensent des milliers d’annonces de familles intéressées par un échange au Canada. L’inscription à ces sites coûte entre 70 $ et 150 $ par an et vous garantit de rencontrer des membres dont l’identité a été vérifiée et que les informations bancaires permettront de retrouver en cas de pépin.

2- Créer une annonce

Votre annonce doit être détaillée et comporter des photos réalistes, nettes et lumineuses. N’embellissez pas la réalité, mais faites tout de même un brin de rangement avant de les prendre!

3- Magasiner

Partez à la recherche d’une maison qui correspond à vos critères et contactez son propriétaire pour savoir si la vôtre l’intéresse en retour. Étudiez également les propositions qui vous sont faites.

« Il est primordial de bien discuter avec l’autre partie avant de conclure un échange, prévient Serge Dugas, qui a lui même troqué sa maison 25 fois. Mieux vaut se mettre d’accord sur tous les détails pour éviter les mauvaises surprises. » Pensez notamment à mentionner si vous avez des enfants, un animal de compagnie ou si vous êtes fumeur.

4- Préparer sa maison

Une fois l’échange conclu, réservez vos congés et achetez vos billets d’avion si votre destination le nécessite. Préparez ensuite votre maison à accueillir la famille partenaire. Rangez, nettoyez et effectuez les petites réparations d’usage, des ampoules cassées ou une porte mal huilée par exemple. Pour terminer, isolez vos effets personnels ou de valeur dans un placard fermé à clé ou portez-les chez un proche. De même, prévoyez d’effectuer un grand ménage à la fin de votre séjour, avant de quitter votre maison de vacances.

Édité le 15 août 2017

Sujets reliés