L’art de garder ses problèmes à la maison

L’art de garder ses problèmes à la maison
Banque Nationale Particuliers, Travailler Particuliers, Travailler

Certaines personnes ont le chic pour rester d’humeur égale au travail, même si elles traversent une période difficile dans leur vie personnelle. Quel est leur secret pour préserver leur productivité et leur professionnalisme ? Voici quelques trucs pour garder les problèmes hors du bureau.

Respirer

Lorsqu’on se sent préoccupé, il est parfois difficile de vivre le moment présent au travail. Pour réussir à se concentrer, il suffit parfois de prendre plusieurs respirations lentes et profondes, jusqu’à ce qu’on retrouve un état de calme. « En respirant profondément, on apaise le tourbillon des émotions et des pensées, et on parvient mieux à se concentrer sur ses tâches présentes », explique Stéphanie Rivier, psychologue du travail et des organisations et consultante en entreprises.

Se donner rendez-vous

Pour libérer son esprit, on peut fixer un moment approprié pour réfléchir à la situation.

« En prenant rendez-vous plus tard avec soi-même, par exemple en soirée, on peut mieux se concentrer sur les tâches à accomplir dans l’instant présent », affirme Sylvie Martin, psychologue du travail et présidente-fondatrice d’Équilibre Vie.

Faire un petit geste

Parfois, il est possible d’agir pour faire baisser la tension. Par exemple, si on s’est disputé avec son conjoint avant de partir au travail, on peut lui envoyer un message texte pour s’excuser et lui suggérer d’en reparler le soir. « Il faut se demander : « Qu’est-ce que je peux faire maintenant? » Si on peut faire un petit geste qui aura un grand impact, on peut agir tout de suite pour passer une meilleure journée », suggère Sylvie Martin.

Transformer ses émotions

Dans l’adversité, on peut décider de transformer sa peine ou sa colère en énergie combative. « Dans une certaine mesure, on peut choisir sa réaction à un événement et la manière dont on utilise ses émotions », explique Stéphanie Rivier. « On peut réagir à un coup dur en décidant de pas se laisser abattre et de se dépasser au travail. » S’absorber dans son travail pendant la journée permet aussi au temps de faire son œuvre et peut faciliter la résolution d’un problème.

Aviser son patron

Si on vit un événement particulièrement difficile, comme un deuil ou une séparation, on peut s’en ouvrir à son patron, tout en exprimant sa résolution à maintenir sa performance au travail.

« La plupart du temps, c’est très bien accueilli de la part du patron. Il comprend mieux ce qui arrive à son employé, et apprécie sa détermination à accomplir ses tâches malgré tout », affirme Sylvie Martin.

Prendre soin de soi

Si le travail n’est pas le lieu pour s’épancher, il faut toutefois prendre soin de soi et travailler à résoudre le problème. « Il est essentiel de se ressourcer en faisant du sport et des activités que l’on aime, qui sont bonnes pour soi, qui donnent de l’énergie », recommande Stéphanie Rivier. On peut aussi, si nécessaire, aller chercher du soutien dans son entourage ou de l’aide professionnelle.

« Le tout est de maintenir ou de rétablir son équilibre de vie. Pour pouvoir demeurer performant au travail, il faut d’abord prendre soin de soi », conclut la psychologue.

Édité le 9 février 2018

Sujets reliés