Lancement de la 2e édition du Prix Banque Nationale pour les entrepreneurs-athlètes de l’Ecole d’Entrepreneurship de Beauce

Lancement de la 2e édition du Prix Banque Nationale pour les entrepreneurs-athlètes de l’Ecole d’Entrepreneurship de Beauce
Banque Nationale Entreprises, Inspirer Entreprises, Inspirer

​Le Prix Banque Nationale et la bourse de 10 000 dollars qui l’accompagne permettront à l’entrepreneur-athlète lauréat de concrétiser à l’intérieur de son entreprise le projet d’investissement soumis et de mettre à profit l’expérience acquise à l’EEB.

Les entrepreneurs-athlètes de la Cohorte 2 de l’EEB ont jusqu’au jeudi 15 novembre 2012 pour soumettre leur projet au jury composé de Mme Diane Déry de la Banque Nationale, et d’un représentant de l’EEB. L’annonce du gagnant et la remise de la bourse se feront le jeudi 29 novembre 2012.

Programme de bourses annuelles : Prix Banque Nationale de l’EEB

Avec ce programme de bourses biannuelles, la Banque Nationale et l’École posent un geste concret pour épauler les participants au programme élite de formation.

« L’EEB donne à ses entrepreneurs-athlètes les outils essentiels afin que ceux-ci soient en mesure de développer les plans d’avenir qu’ils entrevoient pour leur entreprise. La bourse offerte par la Banque Nationale quant à elle contribue au financement nécessaire à la concrétisation de ces projets. Nous sommes très fiers de ce partenariat avec la Banque, qui se poursuit en 2012 avec la remise d’une deuxième bourse », a déclaré Marc Dutil, président fondateur de l’EEB.

Robert Michaud, gagnant du Prix Banque Nationale lors de la première édition

Rappelons que le 2 février dernier, la première édition du Prix Banque Nationale a récompensé Robert Michaud, président de Ramp-Art et entrepreneur-athlète à l’EEB. Le projet Ramp-Art, du nom de l’entreprise de fabrication de garde-corps située à Lévis, a été retenu parmi six candidatures.

La bourse de 10 000 dollars de la Banque Nationale a permis à M. Michaud d’acquérir un logiciel spécialisé et de former ses employés en vue de l’implantation d’un nouveau programme de coût de revient. La croissance anticipée est déjà au rendez-vous puisque l’entreprise a depuis accru son carnet de commandes fermes.

Édité le 15 août 2017

Publicité