La vie réserve toujours des surprises : préparez-vous!

La vie réserve toujours des surprises : préparez-vous!
Banque Nationale Particuliers, Planifier Particuliers, Planifier

Dans un article où l’on compare les imprévus à des serpents du jeu « Serpents et échelles », La Presse Affaires aborde cinq volets de la planification financière à ne pas négliger :

1. Assurance invalidité.

En avez-vous besoin? Selon La Presse, si vous n’êtes pas financièrement autonome, vous devez souscrire à une assurance invalidité. Une invalidité peut vous coûter très cher, il faut donc s’y préparer. De plus, comme les rentes d’invalidité s’arrêtent à 65 ans, il est aussi utile de mettre de l’argent de côté.

2. Maladie grave

Qu’arriverait-il si vous étiez atteint d’un cancer? L’assurance maladie grave n’est pas nécessairement la plus importante des priorités en terme de planification financière, mais il faut la considérer.

3. Assurance vie

L’indemnité doit couvrir les frais des obsèques et permettre de remplacer la portion du revenu familial qui provient du conjoint décédé. En avez-vous besoin? Faites le calcul et choisissez une formule qui convient à vos besoins réels et à votre capacité de payer la prime.

4. Procuration et mandat en cas d’inaptitude

La procuration permet à une personne désignée d’agir en votre nom et de signer des documents, dans certaines circonstances prédéterminées. Le mandat en cas d’inaptitude annule la procuration et donne au mandataire la responsabilité de gérer vos biens, jusqu’à ce que vous puissiez le faire. Procuration et mandat en cas d’inaptitude sont tout aussi utiles et il ne faut pas s’en passer.

5. Testament

Si vous n’avez pas de testament, le règlement de votre succession sera assujetti à des règles fixées par le Code civil. Ces règles prévoient notamment que votre conjoint devra partager le patrimoine familial avec vos enfants. En pratique, cela peut créer une situation financière très difficile pour votre conjoint.

Édité le 24 octobre 2017

Sujets reliés