4 idées futées pour investir 1 000 $

4 idées futées pour investir 1 000 $
Banque Nationale Investir, Particuliers Investir, Particuliers

Vous souhaitez investir vos économies judicieusement pour les faire fructifier? Nul besoin d’être un expert pour y parvenir. Voici quatre stratégies qui pourraient vous rapporter gros.

REER : économiser de l’impôt

Le régime enregistré d’épargne retraite (REER) est un outil de choix afin d’investir pour votre retraite. Vos cotisations vous permettent d’économiser de l’impôt. Vous avez donc plus d’argent dans vos poches pour investir de nouveau ou pour réaliser d’autres projets.

L’économie varie selon le montant investi, votre taux d’imposition et votre province. Prenez l’exemple d’un Québécois dont le salaire annuel est de 35 000 $. Sa cotisation de 1 000 $ lui rapportera une économie d’impôt de 275 $ en 2018. Avec un salaire de 50 000 $, elle grimperait plutôt à 371 $. Plus votre revenu est élevé, plus c’est avantageux.

D’ailleurs, si vous attendez une hausse de salaire importante, vous pourriez reporter votre cotisation. Vous ferez une économie plus importante.

Cet investissement peut-il servir à d’autres projets que la retraite? Oui! Deux programmes permettent de retirer des sommes sans payer d’impôt.

CELI : investir à l’abri de l’impôt

Contrairement au REER, le compte d’épargne libre d’impôt (CELI) ne réduit pas votre facture d’impôt. Par contre, vos revenus de placement sont non imposables. C’est une économie intéressante.

Cet outil est particulièrement avantageux pour épargner pour un projet à court terme comme un voyage ou des rénovations. Il est aussi parfait comme fonds d’urgence.

Si votre revenu net est faible, vous pourriez même l’utiliser pour votre épargne retraite. Comme les retraits sont non imposables et ne sont pas considérés comme des revenus, vous pourriez conserver votre supplément de revenu garanti.

Le CELI et le REER comportent des avantages et des inconvénients. Un conseiller pourra vous aider à faire le bon choix en fonction de votre situation.

REEE : investir dans l’avenir de ses enfants

Vous prévoyez payer les études postsecondaires de vos enfants? Le régime enregistré d’épargne-études (REEE) est l’outil idéal pour y arriver. Vous aurez ainsi accès aux généreuses subventions des gouvernements pour accumuler de l’argent plus rapidement.

Voici les aides financières que vous recevrez directement dans le REEE :

  • Subvention canadienne pour l’épargne-études (SCEE) : elle équivaut à 20 % de vos cotisations au REEE, jusqu’à 500 $ par an. Vous pourriez recevoir une aide supplémentaire si votre revenu familial est inférieur à 91 831 $. De cette manière, vous pouvez obtenir jusqu’à 7 200 $ à vie.
  • Incitatif québécois pour l’épargne-études (IQÉÉ) : il équivaut à 10 % de vos cotisations, jusqu’à 250 $ par an. Le maximum à vie est de 3 600 $. Des bonifications sont également prévues pour les familles à faible revenu.

Autrement dit, si vous investissez 1 000 $, vous recevrez au moins 300 $ en subventions.

Au moment du retrait, les subventions et les revenus de placement sont imposables pour l’enfant. Toutefois, comme il aura sans doute un revenu peu élevé, il paiera peu ou pas d’impôt.

Courtage direct : prenez le contrôle

Vous aimez vous sentir en contrôle par rapport à vos finances? Vous pourriez envisager de gérer vous-mêmes vos placements sur une plateforme de courtage direct. C’est l’outil idéal pour apprendre tout ce qu’il y a à savoir sur les placements, et investir soi-même ses économies.

Même si vous investissez de manière autonome, vous n’êtes pas seul. Vous pouvez compter sur des outils performants pour vous aider à prendre les bonnes décisions financières. De plus, il est possible de rencontrer un agent pour obtenir des conseils.

Cet outil facile à utiliser propose une tarification avantageuse qui peut vous permettre de réaliser des économies intéressantes. Votre profil vous permet de suivre l’évolution de votre portefeuille facilement et la rapidité des transactions vous permet de bénéficier des bonnes affaires sur les marchés.

Quels que soient vos projets ou votre budget, il est possible d’investir vos économies judicieusement pour les faire fructifier. À vous d’explorer ce qui vous convient le mieux.

Édité le 7 novembre 2018

Sujets reliés