«Impossible d’épargner : j’ai des dettes d’études!»

«Impossible d’épargner : j’ai des dettes d’études!»
Banque Nationale Épargner, Planifier Épargner, Planifier

Le site Finance et investissement note que ces jeunes épargnants ont de la difficulté «à la voir la lumière au bout du tunnel financier».

Selon un sondage mené pour le compte de la Banque TD, dont fait état l’article, 29 % des étudiants inscrits aux études supérieures font face à des dettes plus importantes que prévu.

Dans les deux années qui suivent la fin de leurs études, 38 % des étudiants disent avoir de la difficulté à effectuer les paiements minimums pour rembourser leurs dettes d’études.

Les dettes d’études, ajoute l’article, rendent l’épargne difficile :

Comme le souligne l’article, un diplôme d’études supérieures est souvent avantageux, mais il y a un coût lié à son obtention.

  • 42 % des jeunes diplômés reportent le moment où ils épargneront en vue de la retraite;
  • 34 % retardent l’achat d’une première maison;
  • 32 % mettent temporairement sur la glace le projet d’avoir un enfant;
  • 16 % choisissent de rester plus longtemps chez leurs parents.

L’article conseille aux étudiants de consulter un spécialiste afin d’établir un plan financier approprié.

 

Édité le 15 août 2017

Sujets reliés