Il faut un régime de retraite obligatoire, disent les PME

Il faut un régime de retraite obligatoire, disent les PME
Banque Nationale Croître, Entreprises Croître, Entreprises

Trois dirigeants de PME sur quatre, au Québec, croient que les employeurs devraient être obligés d’offrir un régime de retraite à leurs employés.

C’est ce que révèle un sondage Léger Marketing, réalisé pour le compte de l’Association canadienne des compagnies d’assurances de personnes (ACCAP), dont fait état La Presse Affaires. L’appui à un régime de retraite obligatoire est plus fort au Québec que dans l’ensemble du pays, soit 74 % par rapport à 71 %.

À l’heure actuelle, note l’article, 60 % des PME québécoises n’offrent aucun régime de retraite. Cela pourrait changer avec l’arrivée du Régime de pension agréé collectif (RPAC). Ce nouveau type de régime de retraite, en voie d’être créé par Ottawa, vise à offrir un régime de retraite aux travailleurs autonomes et aux employés de PME qui n’en offrent pas, par exemple.

Beaucoup d’intérêt

Les règles gouvernant les régimes de pension agréés collectifs seront différentes d’une province à une autre, explique l’article. Ainsi, les employeurs pourraient être forcés par Québec d’offrir un RPAC. Cette idée d’un régime de retraite obligatoire ne plaît pas du tout à la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante.

Même si les PME ne sont pas obligées de contribuer financièrement au régime, affirme l’organisme, celui-ci pourrait devenir un fardeau administratif, surtout pour les entreprises dont le roulement de personnel est important.

Cela dit, l’intérêt pour le RPAC est réel, a constaté le sondage :

  • 64 % des entreprises voudraient l’offrir à leurs employés (68 % de celles qui n’offrent pas de régime à l’heure actuelle).
  • 69 % des PME s’attendent à ce que leurs employés soient intéressés par un RPAC.

Le sondage a été réalisé en décembre auprès de 803 PME canadiennes.

À lire aussi:

Édité le 16 août 2017

Sujets reliés