Étudiants: chouchouter sa tirelire en prévision de sa prochaine escapade

Étudiants: chouchouter sa tirelire en prévision de sa prochaine escapade
Banque Nationale Particuliers, Planifier Particuliers, Planifier

Vous rêvez à vos prochaines vacances, mais votre portefeuille d’étudiant semble moins enthousiaste? Voici quelques trucs pour vous aider à concrétiser votre projet.

L’an dernier, vous n’avez pu accompagner vos amis en voyage lors de la semaine de relâche ou durant ce fantastique roadtrip estival, faute d’argent? Et bien, pas question de rater le train cette année! Nous avons compilé 10 trucs pour vous aider à économiser en prévision de ces futures vacances scolaires.

1.Faites votre budget

On ne le dira jamais assez : pour savoir où couper et comment organiser ses finances, il faut savoir quelles sont nos dépenses et nos entrées d’argent. Indiquez toutes vos dépenses mensuelles (même ce rendez-vous annuel chez le dentiste!) et faites le calcul.

2.Passez en revue tous vos postes budgétaires

Votre budget est maintenant finalisé? Il est temps de réviser chaque poste budgétaire et de vous demander si vous en avez réellement besoin. Le gros forfait télévisuel avec plein de canaux que vous ne regardez pas, vos séances de magasinage spontanées, cet abonnement que vous avez délaissé… On passe en revue ce dont on a absolument besoin

3.Ouvrez-vous un compte d’épargne à intérêt pour y cumuler vos surplus

S’il vous reste de l’argent, au moins suffisamment pour mettre de côté 20 $ par semaine, programmez des virements automatiques vers un compte d’épargne à peu ou pas de frais. Renseignez-vous auprès de votre institution bancaire pour les détails. Le compte d’épargne libre d’impôt, pour ses intérêts non imposés, est aussi une bonne option.

Tant qu’à y être, révisez avec le représentant du service à la clientèle si vous ne payez pas trop pour votre forfait de transactions bancaires mensuelles selon vos réels besoins. De plus, plusieurs institutions bancaires offrent des comptes à transactions illimitées pour les étudiants, et ce, gratuitement. Chaque économie compte!

4.Rédigez ou faites rédiger votre rapport d’impôt

En étant étudiant, vous avez droit à des crédits d’impôt de la part du gouvernement fédéral et provincial pour vos études postsecondaires. Vous pouvez aussi reporter ce type de crédits pour le moment où vous gagnerez un plus gros revenu annuel.

En plus, en faisant votre rapport d’impôt, vous êtes automatiquement inscrits au crédit pour la TPS/TVH. Il existe aussi différents types de crédits selon chaque province. Également, il est possible de déduire vos frais de déménagement si vous avez eu à vous relocaliser pour votre emploi, incluant votre emploi d’été. Certaines conditions et spécificités s’appliquent selon la situation. Mais, n’empêche que le statut d’étudiant permet d’obtenir différents « cadeaux fiscaux ». Renseignez-vous, car cela peut se traduire par un retour en argent!

 5.Choisissez la bonne carte de crédit

Lorsque vient le temps de choisir une carte de crédit, lisez attentivement les conditions d’utilisation ainsi que les avantages offerts, dont le taux d’intérêt, l’assurance qu’elle peut offrir, mais surtout, le programme de récompenses! Certaines cartes de crédit proposent des remises en argent ou en points échangeables contre des biens. Donc, plus vous payez vos achats avec votre carte de crédit, plus vous accumulerez de points ou plus votre montant de remise en argent augmentera. Toutefois, veillez à toujours payer votre solde à temps!

 6.Retirez une activité payante de votre horaire

Vous allez au moins deux fois par semaine au restaurant? Diminuez cela à une soirée et mettez de côté le montant de votre facture projetée. Vous aimez vous faire faire une manucure? On saute un rendez-vous sur deux et on le fait soi-même. Adepte d’entraînements privés? On s’arme de volonté et on réduit son nombre de séances avec entraîneur. D’ailleurs, dans ce même ordre d’idées, essayez de voir si vos activités sociales payantes ne pourraient pas être remplacées par des sorties gratuites. Les villes proposent souvent une programmation partiellement gratuite d’activités pour leurs citoyens.

7.Étudiants : profitez de vos rabais!

Votre carte étudiante ne sert pas juste à vous identifier; elle peut aussi vous permettre d’économiser. Renseignez-vous auprès des endroits que vous fréquentez pour connaître leurs rabais destinés aux étudiants.

 8.Planifiez votre mode de transport

Vous avez à vous rendre quelque part, mais impossible de le faire à pied? Avez-vous regardé les différentes options de transport : covoiturage, métro, autobus… N’hésitez pas à les comparer et à les tester. Dans certains cas, choisir un itinéraire un peu plus long en autobus pourrait vous faire économiser de l’argent en n’ayant pas à prendre des billets de métro si vous habitez la banlieue et planifiez vous rendre à Montréal, par exemple.

9.N’achetez pas de nouvel item à moins que le précédent soit inutilisable

Il est tentant de laisser libre cours à ses envies, le portefeuille grand ouvert. Mais, est-ce que le nouvel objet convoité remplace un item qui n’est plus utilisable? Vos pots de crème, vos tubes de pâte à dents, vos bouteilles de shampoing et cie sont-ils vraiment vides? Coupez les contenants en deux pour en être sûr. Le bouton qu’il manque sur cette chemise à laquelle vous tenez, raccommodez-le. Bref, utilisez vos items à leur plein potentiel avant de les remplacer.

Toujours envie de vous procurer un nouvel item? Avez-vous pensé au troc? Il existe différents sites, notamment sur les médias sociaux, où les gens sont prêts à se départir d’un objet en échange d’un autre. Dans cette même lignée, certaines entreprises comme Minitrade.ca prennent vos vêtements en bon état et vous redonnent des crédits d’achat pour leur boutique en ligne.

10.Louez votre temps

Il est évident que d’avoir un emploi à temps partiel aide grandement à augmenter ses revenus afin de pouvoir mettre de l’argent de côté. Mais, pour ceux qui ne peuvent chercher un emploi, faute d’offrir suffisamment d’heures, louer votre temps à l’heure peut être une excellente idée. Tutorat, traduction, rédaction, etc., misez sur vos compétences et vos forces, et offrez vos services à l’heure. Vous pourrez gérer votre horaire et faire des gains lorsque votre échéancier scolaire vous le permettra.

Découvrez d’autres astuces et conseils pour mieux gérer vos finances personnelles en vous inscrivant à l’infolettre Banque Nationale.

Édité le 22 décembre 2016