Épargne: quelle est la bonne méthode pour vous?

Épargne: quelle est la bonne méthode pour vous?
Banque Nationale Investir, Particuliers Investir, Particuliers

Vous ne savez jamais où va votre argent. Il semble se volatiliser dès que votre chèque de paye est déposé dans votre compte bancaire ! Dans ces conditions, il est bien difficile d’épargner… Conseils pour reprendre le contrôle.

Quel que soit le projet que vous avez en tête, l’épargne est souvent la première étape pour parvenir à le réaliser. Il peut s’agir de mettre de l’argent de côté pour s’offrir des vacances, changer de véhicule, accumuler la mise de fonds nécessaire à l’achat d’une maison ou planifier sa retraite. L’épargne est également un incontournable pour se constituer un coussin de sécurité.

Il y a donc plein de bonnes raisons d’économiser, mais curieusement, mois après mois, il semble impossible de mettre quelques dollars de côté… Est-ce donc si difficile de réussir à épargner ? Si vous utilisez les bons outils et développez les bons réflexes, c’est bien moins compliqué qu’il n’y paraît. Voici quelques idées pour partir du bon pied.

Les vertus du budget

Pour savoir combien on peut économiser, il faut d’abord connaître ses revenus et ses dépenses. Il sera ensuite possible de déterminer les postes budgétaires où des réductions potentielles sont envisageables. La base de cet exercice est le budget, un incontournable et la première étape vers de saines habitudes financières.

Il y a différentes façons de l’établir. Il peut être personnel, de couple ou familial, si vous souhaitez y inclure les revenus et dépenses de votre conjoint ou de toute la famille afin d’avoir un portrait plus global de la situation. Mais l’idée générale demeure toujours la même : faire un bilan pour parvenir à dégager des surplus.

Une fois qu’on a réalisé le budget, c’est l’heure des choix, indique Annamaria Testani, vice-présidente Ventes nationales chez Banque Nationale Investissements. « Tout commence par soi-même. La question à se poser est : à quel point est-on prêt à faire des sacrifices pour atteindre son objectif ? C’est un peu comme perdre du poids ; pour y parvenir, on doit faire de l’exercice, manger sainement et contrôler son alimentation. Épargner demande également de la discipline, mais c’est plus facile lorsqu’on examine la colonne des dépenses, parce que c’est à ce moment-là que l’on comprend le réel pouvoir qu’on a sur celles-ci », explique-t-elle.

Il y a bien sûr des dépenses essentielles et incompressibles. Mais que dire de ce café latte acheté tous les matins en allant au bureau ? Il finit par nous coûter 100  $ par mois et jusqu’à 1 200 $ par année ! Même chose pour les dîners pris au restaurant et non préparés à la maison. Lorsqu’on calcule ces montants, il est plus facile de prendre des décisions.

« Il ne s’agit pas de se priver de tout, assure Mme Testani. On peut très bien continuer à se gâter et s’offrir un petit plaisir de temps à autre, mais de façon raisonnée », dit-elle.

Les règles pour réussir son budget

Il existe des règles de base pour bâtir son budget. Tout d’abord, on détermine ses revenus, puis on répartit ses dépenses en trois colonnes : les dépenses fixes et prévisibles (loyer ou hypothèque, électricité, assurances, carte de transport, etc.), les dépenses courantes (alimentation, essence, etc.), et enfin les dépenses occasionnelles et imprévues (vêtements, réparations sur l’auto, etc.).

Avec ce portrait en main, vous pourrez alors réaliser des prévisions sur l’année qui vous fourniront un portrait global de votre situation financière et aideront à fixer des objectifs d’épargne. Par la suite, effectuez des prévisions à chaque début de mois pour vous assurer que votre plan initial tient la route, ainsi qu’un bilan de fin de mois pour valider le tout. Bien sûr, il vous faudra noter quotidiennement toutes vos dépenses.

Différentes méthodes de budget

Sachez que vous pouvez préparer votre budget et les prévisions qui en découlent de deux façons. La technique du budget base zéro (BBZ), consiste à distribuer à l’avance toutes vos ressources dans des postes  : loyer, électricité, essence, assurances, nourriture, garderie, transport, etc. Il faut donc prévoir une catégorie épargne pour s’assurer d’y placer un montant d’argent prédéterminé. Cette façon de faire est bien adaptée aux personnes qui ont du mal à contrôler leurs dépenses, parce que chaque dollar gagné est systématiquement attribué à un poste budgétaire.

Si vous êtes discipliné, vous pourriez adopter une méthode budgétaire plus flexible dans laquelle vous n’attribuez pas un poste budgétaire systématique à chaque dollar gagné. Il vous restera des surplus que vous pourrez consacrer à l’épargne et non à des dépenses superflues ! Dans les deux cas, placez vos économies dans un compte d’épargne à intérêt élevé ou dans un CELI, à l’abri de l’impôt. Le CELI offre la possibilité de retirer des sommes en cas de besoin, et celles-ci demeurent non imposables.

Épargne systématique

Tous les experts s’entendent pour dire que la façon la plus simple et la plus facile de mettre de l’argent de côté est d’avoir recours à l’épargne systématique. Par exemple, vous pourriez planifier des transferts automatiques deux fois par mois, au moment où vous recevez votre paye. « En procédant de cette façon, on épargne sans même avoir besoin d’y penser. On peut prévoir des transferts de fonds chaque semaine, chaque mois, peu importe. L’essentiel est de commencer », souligne Mme Testani.

Peu à peu, vous apprendrez à vous passer de ces sommes, puisqu’elles seront prélevées avant même que vous n’ayez le temps de les utiliser. On les dépose dans un compte d’épargne, un CELI ou un REER.

Même s’il ne s’agit que de quelques dizaines de dollars à la fois, c’est un bon début pour commencer à accumuler un petit montant… qui deviendra gros ! N’oubliez pas que plus vous vous y prenez tôt, plus votre argent travaillera fort pour vous. Votre conseiller pourra trouver avec vous des solutions d’investissement appropriées en fonction des critères déterminés pour vos besoins et votre profil d’investisseur.

À consulter :

Édité le 11 juillet 2017

Sujets reliés