« En affaires, on ne perd jamais; on gagne ou on apprend »: c'est ce que répète à qui veut bien l’entendre la « SmallBizLady » Melinda Emerson. Trois entrepreneurs d’ici nous expliquent comment cette phrase s’articule avec leur propre rapport à l’échec et à l’apprentissage en affaires.

Publicité

En cette ère du numérique, les entrepreneurs sont désormais dans l’obligation de développer leurs compétences et leur agilité dans leur prise de décisions, en faisant notamment confiance à leur écosystème numérique.

Au même titre que nous avons dépassé l’expression « nouveaux médias » pour parler des médias numériques, plusieurs entreprises ont maintenant pu délaisser le terme « virage numérique » au profit d’une intégration profonde des technologies dans leurs opérations et leurs processus.

Pour Reid Hoffman, lancer une entreprise équivaut à « sauter d’une falaise et assembler l’avion pendant la chute ». Le cofondateur de LinkedIn emprunte cette image au célèbre auteur de science-fiction américain Ray Bradbury, qui l’employait pour décrire tout projet qui exige de faire fi de ses peurs pour se dépasser.

Publicité