Dettes : quand faut-il aller chercher de l’aide?

Dettes : quand faut-il aller chercher de l’aide?
Banque Nationale Épargner, Planifier Épargner, Planifier

Selon Jacques Audet, responsable de l’accueil et des communications à l’ACEF de l’Est de Montréal, l’endettement devient un problème quand :

  • vous n’arrivez pas à payer plus que le minimum sur le solde de votre carte de crédit;
  • vous empruntez de l’argent sur vos cartes de crédit pour payer des dépenses courantes;
  • vous empruntez sur une carte de crédit pour payer le solde d’une autre;
  • vous avez du retard dans vos paiements, que ce soit pour votre prêt hypothécaire, l’électricité ou autre facture récurrente;
  • quand vous dépensez régulièrement plus que vous ne gagnez.

Si vous vous reconnaissez dans l’une de ces situations, il est temps d’aller chercher de l’aide

De plus, si votre situation a changé ou si vous savez qu’elle sera bientôt transformée par un divorce, une perte d’emploi ou un autre sérieux revers, n’hésitez pas à prendre les devants.

Pas besoin d’attendre que la situation soit critique pour consulter des spécialistes.

Peu importe la raison qui vous a poussé dans le gouffre actuel, il ne faut pas hésiter à aller chercher de l’aide. Il n’y a pas de honte à avoir des difficultés financières, souligne Jacques Audet.

Les pièges sont nombreux, ajoute-t-il. Par exemple, il est facile d’accepter une carte de crédit dans un grand magasin, quand on vous offre un cadeau à la signature. Le problème, c’est que ce type de cartes met à votre disposition du crédit à des taux d’intérêt très élevés, parfois jusqu’à 29,9 %.

Trois conseils Pour éviter que vos dettes ne deviennent un problème

Jacques Audet offre ces trois conseils :

Si vous avez besoin d’aide

Si vous avez perdu le contrôle de votre endettement ou si vous pensez avoir besoin d’aide avant que vos dettes ne deviennent un problème, aller chercher de l’aide.

Certaines entreprises se spécialisent dans l’aide aux personnes en difficultés financières.

  1. Remboursez toujours carte de crédit, afin que le solde demeure à zéro;
  2. Ayez un fonds de roulement pour vous dépenses courantes;
  3. Constituez-vous un fonds de réserve, en cas d’imprévus.

Vous pouvez aussi vous tourner vers des organismes comme l’Union des consommateurs ou l’ACEF, qui n’ont aucun but lucratif.

Ces organismes d’aide aux consommateurs vous aideront à évaluer votre situation financière et vous conseilleront sur les options qui s’offrent à vous.

Édité le 15 août 2017

Sujets reliés