Des faillites à répétition

Des faillites à répétition
Banque Nationale Épargner, Planifier Épargner, Planifier

Ce qui était impensable autrefois est désormais une réalité : les cas de faillites multiples sont de plus en plus fréquents, a constaté le site Argent.

Comment éviter la faillite? Tout d’abord, il faut réaliser que tout le monde est à risque.

Un danger pour les travailleurs autonomes

Cependant, note l’article, les récidivistes sont souvent des travailleurs autonomes qui peuvent être négligents avec leurs déclarations de revenus, par exemple.

Quand on est travailleur autonome, il ne faut pas négliger de payer de l’impôt trop longtemps avant que la facture ne devienne écrasante.

L’autre problème, c’est que les travailleurs autonomes s’assurer de ne pas dépenser l’argent qu’ils n’ont pas, en abusant du crédit.

Se remettre d’une faillite… pour en faire une autre

Si le système permet pénalise ceux qui font faillite, il est pourtant possible de s’en sortir assez rapidement.

Ainsi, lors d’une première faillite, le dossier de crédit est entaché pendant sept ans (14 ans pour une seconde).

Cependant, il est possible d’obtenir une libération automatique de ses dettes après 9 ou 21 mois, le temps de remplir ses obligations face au syndic, souligne l’article.

Cette libération automatique n’est plus possible lors d’une troisième faillite.

Édité le 15 août 2017

Sujets reliés