De plus en plus de femmes veulent devenir entrepreneures

De plus en plus de femmes veulent devenir entrepreneures
Banque Nationale Entreprises, Inspirer Entreprises, Inspirer

Devenir entrepreneur n’est plus un rêve réservé aux hommes, confirme une étude récente de la Fondation de l’entrepreneurship.

Comme le rapportait le site Argent, la proportion de femmes propriétaires de leur entreprise est passée de 5,5 % en 2009 à 9,4 % en 2011. Au cours de la même période, la proportion d’hommes entrepreneurs a grimpé davantage, passant de 9,1 à 11 %.

Pour fonder leur entreprise, les femmes privilégient les secteurs des services de la santé, de l’éducation et des services sociaux. Les hommes optent plutôt pour la construction, l’informatique et les technologies de l’information. L’article note que les femmes entrepreneures sont pénalisées parce qu’elles fondent souvent leur entreprise plus tard dans leur vie et n’ont pas accès à plusieurs programmes d’aide qui visent les plus jeunes.

Le dynamisme québécois

Le sondage a mis en lumière l’intérêt des Québécois pour l’entrepreneuriat : le tiers d’entre eux sont ouverts à l’idée de lancer leur entreprise, un désir plus prononcé que dans le reste du pays. De plus, 30 % des travailleurs autonomes veulent «élargir leurs activités». Le sondage indique que c’est entre 35 et 44 ans qu’il est le plus difficile de lancer son entreprise, notamment parce qu’ils font déjà face à d’autres responsabilités financières.

De plus, les répondants de ce groupe d’âge disent recevoir peu de soutien émotif ou financier. Le sondage a été réalisé par Léger Marketing pour le compte de la Fondation de l’entrepreneurship, en collaboration avec la Caisse de dépôt et placement du Québec.

À lire aussi:

Édité le 16 août 2017

Sujets reliés