Congé des fêtes: comment protéger sa maison?

Congé des fêtes: comment protéger sa maison?
Banque Nationale Habiter, Particuliers Habiter, Particuliers

Le temps des Fêtes est synonyme de retrouvailles festives et de réunions de famille. Il peut aussi rimer avec cambriolage si vous vous absentez pendant ces congés sans assurer la sécurité de votre domicile. Pour éviter les mauvaises surprises, voici quelques conseils préventifs.

Soyez discret

On est toujours heureux de partager ses projets de voyage, mais pourtant la prudence est de mise en la matière. Informez uniquement les personnes les plus proches, et surtout, ne clamez pas la nouvelle sur les réseaux sociaux! Évitez aussi d’indiquer sur votre page Facebook que vous allez vous absenter. Ces informations pourraient tomber entre de mauvaises mains…

Dans le même ordre d’idée, ne mentionnez pas non plus que vous êtes parti en vacances sur le message de votre répondeur téléphonique.

Vous avez reçu un nouvel ordinateur, une tablette, un téléphone intelligent dernier cri ou un écran de télévision plasma pour Noël? Soyez discret en jetant les emballages, découpez-les en morceaux et cachez-les au fond du bac à recyclage. Sans cela, vous informeriez à votre insu les voleurs éventuels qu’ils trouveront chez vous un bel assortiment de biens à dérober…

Pensez sécurité

« Avoir un système d’alarme relié à une centrale est un excellent moyen de dissuader les cambrioleurs ou de les faire fuir rapidement. Si vous en possédez un, pensez également à informer le fournisseur de service de votre absence et à fournir les coordonnées d’une personne de confiance à joindre en cas de problème », recommande Caroline Phémius, conseillère en affaires publiques au Bureau d’assurance du Canada.

N’oubliez pas d’apposer les autocollants fournis par la compagnie de sécurité sur votre porte et les fenêtres, conseille aussi le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM). Un voleur préférera sans doute passer son chemin s’il craint de déclencher une alarme.

Donnez l’impression que vous êtes à la maison

Une boîte aux lettres qui déborde et des circulaires qui s’accumulent devant votre porte sont de bons indices pour les cambrioleurs qu’il n’y a personne à la maison. Demandez à un proche ou à un voisin de venir ramasser votre courrier ou à Postes Canada de suspendre sa livraison. Le cas échéant, annulez temporairement vos abonnements à des journaux.

« Il est très important de donner l’impression que la résidence est habitée. Idéalement, il faudrait qu’un voisin ou un ami déneige l’entrée, le stationnement, le balcon, et déplace votre voiture de temps en temps », résume Caroline Phémius. Pour une absence prolongée, une personne de confiance pourrait aussi, deux fois par semaine, entrer chez vous, et, en plus d’arroser les plantes, s’assurer que tout est en ordre.

Installez des minuteries qui allumeront la lumière chaque jour, à heures régulières. Si vous habitez en appartement ou en condo, le bruit de certains appareils (télévision, radio, système de son), peut aussi être très dissuasif et laisser croire que quelqu’un est présent dans le logement. Là encore, il existe des minuteries pour déclencher ces appareils. Le coût moyen de celles-ci se situe entre 15 et 40 $.

Une résidence anti-intrus!

L’aspect extérieur de votre résidence peut aussi inciter les voleurs à vous rendre visite. Le SPVM recommande donc de s’assurer que toutes les sorties extérieures sont bien éclairées. Attention aux buissons, arbres et clôtures, où des cambrioleurs pourraient se dissimuler en attendant le moment idéal pour s’introduire chez vous.

C’est une bonne idée d’équiper les éclairages extérieurs de minuteries ou de détecteurs de mouvement. Il est possible de trouver un bon détecteur de mouvement pour l’extérieur au prix de 40 à 70 $. Ces derniers devront toutefois être bien calibrés afin de ne pas se déclencher à tout bout de champ, au passage d’un écureuil ou du chat du voisin!

Sur les portes et fenêtres coulissantes donnant sur l’extérieur, installez des systèmes (barres ou plaques de sécurité) pour empêcher qu’elles soient soulevées, retirées ou forcées. Les puits de lumière devraient aussi être munis d’un dispositif de verrouillage adéquat, de même que les remises et garages. Enfin, ne laissez aucun objet sur votre terrain (échelle, outils, etc.) qui pourrait permettre d’entrer dans votre domicile par effraction.

Vous avez encore des doutes? Les agents de votre poste de quartier vous aideront à identifier les points de vulnérabilité de votre résidence et les mesures que vous devriez adopter pour y remédier.

 

Pour en savoir plus
Prévenir le vol et le vandalisme, Infoassurance :
http://infoassurance.ca/fr/blogue/prevention-habitation/proteger-exterieur.aspx
http://infoassurance.ca/fr/blogue/prevention-habitation/vacances.aspx

Édité le 10 novembre 2017

Sujets reliés