Investir

Ingénieur, enseignant, menuisier... Quel que soit le métier choisi, les parents veulent permettre à leurs enfants de réaliser leurs rêves. Le REEE, Régime enregistré d’épargne-études, est un moyen efficace de s’assurer d’avoir l’argent nécessaire au moment opportun. De plus, grâce aux aides gouvernementales, les sommes déposées sont bonifiées.

L’embellie boursière américaine qui se poursuit est maintenant qualifiée de plus longue séquence haussière dans toute l’histoire de l’indice S&P 500. Cet optimisme débordant est la résultante d’une création d’emploi vigoureuse, de profits toujours en hausse et d’une conjoncture économique somme toute, saine.

Le Régime enregistré d’épargne-études (REER) est un programme d’épargne offert par le gouvernement canadien pour aider les parents qui souhaitent investir dans l’éducation postsecondaire de leur enfant.

Si vous avez l’habitude de négocier des actions, vous devez avoir une assez bonne compréhension des rouages de l’achat et de la vente de valeurs. Entreprendre la négociation d’options est relativement simple. Voici quelques éléments essentiels avant de vous lancer dans cette nouvelle aventure.

Publicité

Nos décisions financières peuvent être influencées par plusieurs facteurs. Même avec une analyse rigoureuse et rationnelle, certains traits psychologiques auront forcément une influence sur nos choix d’investissement. Voici les principaux enseignements de la finance comportementale et quelques bons réflexes à développer.

Nous avons décrit dans un précédent article un processus complet de construction de portefeuille. Nous présentons maintenant plus de détails sur la sélection des actions au moyen de l’Analyse fondamentale (AF).

Il est fréquent de constater la présence d’un nombre élevé d’actions dans certains portefeuilles d’investisseurs autonomes. Il en résulte une concentration excessive en actions, et ce, dans seulement quelques secteurs. Or, ce type d’allocation est susceptible d’entraîner un niveau de risque beaucoup plus élevé pour un portefeuille soi-disant diversifié. Lorsque les marchés boursiers deviennent chaotiques, ces investisseurs seront possiblement les premiers à subir d’importantes pertes puisque les actions constituent la seule classe d’actif qu’ils détiennent.

La situation technique d’un marché et d’un secteur doit être considérée avant une transaction. Michel Carignan, président et fondateur de Décision-Plus, nous partage son point de vue!

Publicité