Carte de crédit 101: s’y retrouver, vraiment!

Carte de crédit 101: s’y retrouver, vraiment!
Banque Nationale Particuliers, Planifier Particuliers, Planifier

Bâtir sa cote de crédit, profiter d’un programme de récompenses, obtenir un grand crédit disponible : les cartes de crédit sont très pratiques, mais encore faut-il s’y retrouver.

« Lorsque j’ai eu 18 ans, j’ai été sollicitée par différentes institutions financières et par des magasins pour faire une demande de carte de crédit. J’avais envie d’en avoir une parce que c’est très pratique pour magasiner en ligne et super important, je crois, pour me bâtir une bonne cote de crédit. Je me suis dit que j’étais assez responsable pour bien la gérer et j’ai opté pour une carte avec une petite limite de crédit. Par contre, même si je me considère comme une fille à mes affaires, il m’est arrivé de ne pas être capable de tout payer le solde et j’aimerais comprendre comment ont été calculés les intérêts. Aussi, j’ai maintenant des offres pour des cartes de crédit avec de plus grosses limites, des programmes de récompenses de toutes sortes et certaines ont des frais annuels. Je ne sais pas trop comment déterminer si c’est avantageux ou pas. Pouvez-vous m’aider à mieux y voir clair ? »

– Margaret, étudiante en commerce à l’Université McGill

1- Comment les intérêts sont-ils calculés?

La méthode de calcul est toujours expliquée dans la convention d’utilisation. En résumé, il n’y a aucun intérêt si vous payez la totalité du montant à la date inscrite sur le relevé. Sinon, le délai de grâce disparait et des intérêts sont portés au compte à partir de la date d’achat.

Pour connaitre le taux d’intérêt quotidien, on prend le taux annuel, disons 19,99 %, et on le divise par 365 jours, soit 0,0548 %. Il faut ensuite multiplier le montant par le taux quotidien et par le nombre de jours depuis l’achat.

«Beaucoup de gens ne savent pas que si le montant dû n’est pas payé au complet, les intérêts sont calculés sur le montant total des achats faits et non sur ce qu’il reste à payer», indique Karine Robillard, avocate, conseillère budgétaire, Option consommateur.

Pour les avances de fonds, les intérêts courent dès qu’elles sont réalisées ; il n’y a pas de délai de grâce. Puis, les intérêts sont généralement plus élevés.

Pour connaitre rapidement les intérêts à payer sur un montant selon ses paiements, on peut utiliser la calculatrice de l’Agence de la consommation en matière de consommation financière du Canada (ACFC).

Ceux qui ont tendance à payer régulièrement des frais d’intérêts peuvent opter pour une carte avec un taux d’intérêt réduit.

«Même s’il y a des frais annuels, cela peut faire une bonne différence au bout de l’année», affirme Karine Robillard.

2- Est-ce qu’avoir une carte de crédit est indispensable pour se bâtir une cote de crédit ?

Le dossier de crédit est créé lorsque vous empruntez de l’argent ou faites une demande de crédit pour la première fois. La cote de crédit est un pointage généré à partir des informations de ce dossier via une formule mathématique. Il est utilisé par les prêteurs, les propriétaires et employeurs pour avoir une idée de votre fiabilité.

Très souvent, la première étape à franchir pour se bâtir un dossier de crédit est donc l’obtention d’une carte de crédit.

«Il faut s’assurer d’être discipliné avant d’en faire la demande puisque si on est négligent, par exemple si on saute des paiements, on peut se créer un très mauvais dossier de crédit et les informations y restent inscrites pendant six ans, explique Karine Robillard. Par la suite, il peut être très difficile d’obtenir un prêt, ou même de louer un logement.»

3- Faut-il toujours faire augmenter sa limite de crédit ?

Tout dépend de ses besoins et de sa capacité à payer. Par contre, l’ACFC conseille de toujours utiliser moins que 35% de son crédit disponible sur sa carte et autres instruments de crédit. Si vous utilisez davantage, même si vous payez la totalité du solde chaque mois, les prêteurs considèreront votre comportement comme risqué.

4- Comment choisir la bonne carte selon ses besoins ?

Rabais voyages, remises en argent, cartes-cadeaux dans différents commerces : les programmes de récompenses disponibles sont très diversifiés. Aussi, plusieurs cartes avec frais annuels permettent d’arriver plus rapidement à des cadeaux. Il faut regarder ses habitudes de consommation, comme son volume d’achats annuel, pour trouver l’option la plus avantageuse.

Des outils en ligne, comme celui-ci,  permettent facilement de trouver les cartes de crédit les plus avantageuses pour son profil.

Édité le 14 septembre 2017

Sujets reliés