Auto sans conducteur… et sans réglementation

Auto sans conducteur… et sans réglementation
Banque Nationale Épargner Épargner

C’est du moins l’opinion d’un spécialiste consulté par LesAffaires.com.

Cet expert, Paul Godsmark, est un ancien concepteur d’autoroutes devenu conférencier dans le domaine du transport.

Selon lui, les gouvernements n’auront pas le temps d’effectuer des essais et de mener des recherches comme ils le font habituellement.

L’expert croit que l’arrivée des autos sans conducteur «nous frappera comme un raz-de-marée», rapporte l’article.

Ce sont les gouvernements provinciaux qui ont la responsabilité de déterminer si ces types de véhicules sont sécuritaires pour nos routes. Ce sont eux qui doivent légiférer pour encadrer l’utilisation de ces autos et de cette technologie.

Quant au gouvernement fédéral, son autorité porte sur la fabrication et l’importation de véhicules motorisés et d’équipement de véhicule, précise l’article.

Il a donc le pouvoir de permettre ou de bloquer l’important d’autos sans conducteur, ainsi que de déterminer les normes de sécurité requises.

Édité le 15 août 2017

Sujets reliés