Assurance auto en voyage : ce qu’il faut savoir

Assurance auto en voyage : ce qu’il faut savoir
Banque Nationale Épargner, Planifier Épargner, Planifier

Votre couverture au Québec

Quand vous roulez au Québec, tous les dommages corporels sont assurés par la Société d’assurance automobile (SAAQ), rappelle La Presse Affaires. Tous les dommages matériels sont couverts par votre assureur privé.

Votre couverture à l’extérieur du Québec

À l’extérieur du Québec, vous êtes couverts pour les blessures que vous pourriez subir. Par contre, c’est votre assurance auto qui couvrira les dommages corporels à autrui.

Cependant, la plupart des assureurs limitent la durée de la couverture.

Il est donc essentiel de vérifier la couverture que vous offre votre police courante et de l’ajuster au besoin.

Par exemple, la couverture pour responsabilité civile est habituellement de 1 million de dollars au Québec. Si vous avez aux États-Unis, il est recommandé de l’augmenter à 2 millions, ce qui ajoutera de 15 à 30 $ à votre prime, note l’article.

Il faut noter que les contrats québécois ajustent automatiquement la couverture minimale à celle de l’État où vous êtes, mais ce n’est souvent pas suffisant.

Si vous allez au Mexique

La plupart des polices d’assurance du Québec ne vous protègent pas lors d’un voyage au Mexique, indique La Presse Affaires.

Pour être couvert au Mexique, il faut souscrire à une assurance auto auprès d’un assureur reconnu par les autorités locales.

Si vous louez une auto

Au Canada et aux États-Unis, le prix de location d’une auto inclut une couverture pour la responsabilité civile. Si elle n’est pas suffisante, votre propre police d’assurance prendra la relève. Vous n’avez donc pas à payer pour l’assurance additionnelle offerte par le locateur. Si vous désirez une protection blindée, augmentez le montant de la couverture de votre propre police.

Protection contre les dommages matériels

Les polices d’assurance auto du Québec contiennent habituellement l’avenant 27, qui vous protège pour les dommages matériels à d’autres véhicules qui ne vous appartiennent pas. Votre auto louée est donc couverte. Vérifiez que cette clause est incluse dans votre police et que le montant de la couverture est suffisant pour le type d’auto que vous louez.

Cette clause est valide au Canada et aux États-Unis, ajoute La Presse.

Si vous n’avez pas d’assurance auto

Si vous n’avez d’auto et, donc, pas d’assurance, soyez prudent : l’assurance fournie par votre carte de crédit n’inclut probablement pas la responsabilité civile.

De plus, dans certains États, comme la Californie, la protection pour responsabilité civile est tellement minime que c’est comme si vous n’en aviez pas.

Informez-vous au sujet de l’assurance pour «les conducteurs non-propriétaires», conseille La Presse Affaires. Cette assurance, la FPQ2, n’est pas offerte par tous les assureurs.

En Europe

Votre police d’assurance ne s’applique pas en Europe, que vous louiez une auto pour quelques jours ou que vous optiez pour la formule «achat-rachat». Assurez-vous d’être couvert, au moment de la location.

Votre carte de crédit vous protège?

Certaines cartes de crédit offrent une protection d’assurance lors de la location d’une auto. C’est pratique, mais il faut s’assurer des règles à suivre.

Certaines cartes limitent la durée de la couverture et le type de voiture que vous pouvez utiliser.

Une précision importante : pour que cette assurance s’applique, il faut refuser celle offerte par le contrat de location.

>>>
En savoir plus sur les cartes de crédits Banque Nationale avec primes voyages.

Édité le 15 août 2017

Sujets reliés