Aide-mémoire pour l’achat d’une auto usagée

Aide-mémoire pour l’achat d’une auto usagée
Banque Nationale Épargner Épargner

L’achat d’un véhicule usagé comporte certains risques, rappelle le site SavvySugar.com, que vous pouvez réduire en posant les bonnes questions :

  • Pourquoi l’auto est-elle en vente? La façon dont répond le vendeur pourrait vous indiquer qu’il y a quelque chose qui cloche;
  • Quel est le kilométrage? Ce chiffre aura une grande influence sur le prix;
  • Est-ce que je peux essayer l’auto?  Un test sur la route est essentiel, afin de détecter d’éventuels problèmes. Prendre le volant vous permet aussi d’évaluer la conduite de l’auto convoitée;
  • L’auto a-t-elle été accidentée? Vérifiez si l’auto a été impliquée dans un accident, puis demandez à connaître l’assureur qui a réglé la réclamation et le garage où les réparations ont été effectuées;
  • Quel est l’état de l’automobile et de la mécanique? Posez des questions générales, puis demandez des précisions. Vérifiez aussi que les principales fonctions de l’automobile fonctionnent correctement (transmission, air conditionné, etc.);
  • Est-ce que je peux consulter le dossier d’entretien? Demandez de voir les factures pour vérifier que le véhicule a toujours été bien entretenu;
  • Est-ce que je peux voir le contrat d’achat et les papiers de la garantie? Consultez ces documents et vérifiez auprès de la Société d’assurance automobile du Québec (SAAQ) le dossier du véhicule;
  • Est-ce que je peux faire vérifier l’auto par mon mécanicien? Méfiez-vous si le vendeur hésite. S’il le faut, offrez de faire un dépôt de sûreté en échange de la permission de laisser le véhicule chez votre mécanicien.

Édité le 15 août 2017

Sujets reliés