Progression professionnelle : 5 avantages du mentorat

Progression professionnelle : 5 avantages du mentorat
37e AVENUE Particuliers, Travailler Particuliers, Travailler

Le mentorat est une pratique encore marginale : seuls 13 % des travailleurs ont un mentor, selon une récente étude menée par Accountemps. Il s’agit pourtant d’une aide précieuse pour progresser sur le plan professionnel. Coup d’œil sur les principaux avantages de la relation mentorale.

1. Apprendre les secrets du métier

« On apprend beaucoup de choses à l’école, mais sur le vrai management d’entreprise, sur la façon d’obtenir du succès en affaires, à peu près rien de ce que j’aurais dû savoir ne m’a été transmis à l’école », admet Yannick Lacoste, cofondateur et président-directeur général de beConect.

Selon cet entrepreneur qui agit comme mentor depuis plus de 15 ans, le mentorat constitue un moyen très efficace d’acquérir un savoir-être professionnel qui ne s’apprend ni dans les livres, ni sur les bancs de l’université.

2. Recevoir les conseils de son modèle professionnel

« C’est mon idole! » lance Valérie Poulin à propos de la photographe américaine qui a été sa mentore. Pendant un an, à raison de deux heures par mois, Mme Poulin a échangé sur son travail avec une spécialiste de la photographie « lifestyle » qu’elle tient en haute estime. « Elle était très à l’écoute et m’aidait à trouver des solutions. Elle était aussi très rigoureuse dans ses critiques [de mes photos], ce qui m’a beaucoup aidée à avancer et à pousser mon art plus loin. »

Cette expérience rejoint les résultats de l’étude Accountemps sur le mentorat. Parmi les 270 directeurs financiers canadiens interrogés, plus de la moitié (56 %) ont indiqué que le principal avantage d’avoir un mentor consiste à « apprendre directement d’une personne qui occupe un poste auquel on aspire ».

C’est aussi ce qu’Emilie Sara Caravecchia, enseignante de littérature au collégial, retient de sa relation avec une collègue qui a informellement été sa mentore en début de carrière : « Il fallait la voir quand elle préparait ses cours. Elle en parlait avec le regard et la voix de la gamine qui vient d’inventer un nouveau jeu. Il fallait l’entendre expliquer patiemment à ses étudiants les règles de cette langue qu’elle chérissait tant. » Son « modèle de prof », décédée l’an dernier, reste une source d’inspiration majeure pour Mme Caravecchia.

3. Profiter d’un accompagnement sur mesure

« Le mentorat m’a permis de poser mille et une questions et de recevoir une formation très personnalisée, faite sur mesure sur moi », explique Valérie Poulin, qui a particulièrement apprécié cet aspect de la relation mentorale.

Julien Niquet et David Cayer, cofondateurs des Brasseurs Sans Gluten, ont eux aussi bénéficié d’un mentorat ciblé, quoiqu’à leur corps défendant : « On ne serait pas allés vers le mentorat spontanément. Ça nous a été imposé avec une bourse de la Fondation de l’entrepreneurship, raconte M. Niquet. Mais ça a été vraiment bénéfique. Notre mentor nous a aidés à mettre en place de meilleures pratiques de gestion des ressources humaines. »

4. Augmenter ses chances de réussite

À la Fondation de l’entrepreneurship, on indique que les entrepreneurs qui ont recours à un mentor ont deux fois plus de chances de voir leur entreprise passer le cap des cinq ans d’existence que ceux qui ne bénéficient pas d’un tel accompagnement.

5. Des avantages pour le mentor aussi

« J’ai longtemps cherché comment faire le bien autour de moi. Le mentorat, c’est ma façon de redonner à la société », dit Yannick Lacoste. Ce mentor a d’autant plus l’impression de jouer un rôle social positif que la vision de l’entrepreneuriat qu’il veut transmettre à ses protégés a une dimension humaniste : « Plus on a d’argent en son contrôle et plus on a un impact sur la vie des gens : nos associés, nos employés. Mais l’argent, c’est surtout un moyen. Il faut gérer son entreprise en bon père de famille ou en bonne mère de famille, comme on dit. »

M. Lacoste ajoute apprécier les liens avec la jeunesse et l’innovation que le mentorat lui permet d’entretenir, des liens précieux aux yeux de cet entrepreneur œuvrant dans le domaine des nouvelles technologies.

Comme quoi une relation mentorale réussie est bien plus qu’une influence à sens unique.

Édité le 22 décembre 2016