Les 4 règles d’or d’une activité d’équipe réussie

Les 4 règles d’or d’une activité d’équipe réussie
Banque Nationale Entreprises Entreprises

Activités sportives, yoga le midi, activités de team building, conférences, 5 à 7, party de Noël : les façons de renforcer les liens entre collègues sont nombreuses et diversifiées. Mais certaines activités sont-elles plus efficaces que d’autres? Voici 4 règles d’or d’une activité d’équipe réussie.

 

1. Des activités adaptées à l’équipe

Tous les goûts et personnalités sont dans la nature – et par conséquent au sein des équipes de travail. « Selon les groupes, les équipes et les individus, l’activité d’équipe la plus efficace pour créer des liens ne sera pas la même, fait valoir d’entrée de jeu l’auteur et conférencier Alain Samson. Si tu proposes par exemple à une équipe d’actuaires, généralement plutôt introvertis, de faire une activité d’art dramatique, tu risques de les perdre. » Il faut donc tenir compte des particularités des équipes comme l’âge moyen, les champs d’intérêt général, les types de personnalité. En d’autres mots, une entreprise doit prendre le temps de connaître ses employés pour leur offrir une activité efficace qui leur plaira.

 

2. Des activités rassembleuses qui permettent les échanges

Les activités doivent permettre aux participants d’échanger et de se découvrir des points communs. Selon Alain Samson, c’est un des facteurs les plus importants pour réussir à bâtir des liens dans une équipe. « Trouver des points d’accroche avec ses collègues fera en sorte qu’on aura du plaisir à travailler ensemble le lundi suivant », fait-il valoir.

 

Les activités qui permettent les échanges peuvent prendre différentes formes et avoir de nombreux effets positifs. « Une activité qui permet par exemple de découvrir les talents et qualités de chacun augmente automatiquement le niveau d’optimisme d’une équipe face à l’avenir, expose Alain Samson. Une activité qui permet plutôt de relever des défis communs renforce les liens et augmente le sentiment d’appartenance. » Pas nécessaire non plus de dépenser une fortune pour qu’une activité soit efficace. Il suffit de bien la cibler, croit l’expert du milieu du travail.

 

Éric Quentin, stratège créatif de Zenith Team Building, croit pour sa part qu’une activité de team building structurée n’a pas son pareil pour renforcer les liens dans une équipe. « Le team building consiste à mettre les gens ensemble et favoriser les échanges pour souder le groupe, affirme-t-il. Un 5 à 7 ou un simple party, ça rester une simple activité sociale. »

 

Mais un type d’activité n’empêche pas l’autre. « La plupart du temps, les gens participent à une activité de team building en après-midi, font ensuite un 5 à 7 et continuent parfois la soirée par un souper », raconte Éric Quentin. Une formule sans aucun doute gagnante, croient les deux experts.

 

3. Des activités à plus petite échelle

Éric Quentin remarque que la taille des groupes inscrits à ses activités a considérablement diminué depuis environ un an. Alors que des activités pour des groupes de 300 ou 400 personnes étaient monnaie courante, les entreprises demandent maintenant davantage d’activités pour des groupes plus restreints, de 30 ou 40 personnes.

 

Mais cette nouvelle tendance est probablement plus efficace, estiment Éric Quentin et Alain Samson. « Au lieu d’essayer d’englober tout le monde et de faire une activité tape-à-l’œil, je privilégie les activités où un plus petit nombre de personnes apprend à se connaître. Les gens risquent ainsi d’être moins passifs», affirme Alain Samson.

 

4. Avoir du plaisir!

« Tout ce qui permet de vivre des émotions positives vient raffermir l’esprit d’équipe », affirme Alain Samson. Le stratège créatif de Zenith Team Building est d’accord. « J’ai déjà essayé des activités plus sérieuses, mais je crois qu’elles sont moins efficaces. Les gens n’ont pas envie de recevoir un petit cours de morale, et les liens et le plaisir qu’ils partagent avec leurs collègues sont très importants. »

Édité le 9 février 2018

Sujets reliés